Vous n’êtes pas connecté.

1

19. 05. 2016, 10:04

Un phimosis cicatriciel est-il irréversible ?

Bonjour,
Notre enfant de 8 ans a développé un phimosis cicatriciel après l'application d'une crème à base de cortisone durant 6 mois, à l'âge de 6 ans, sur les conseils de son pédiatre. Après cet échec, nous avons été dirigés vers la chirurgie. Nous avons donc vu deux chirurgiens selon lesquels il n'y aurait clairement aucune alternative à l'opération et qui nous ont proposé une intervention durant laquelle serait décidée la plastie dorsale du prépuce ou la circoncision. Je précise que notre fils peut uriner sans difficulté et n'éprouve actuellement aucune gêne.
Pour ma part, je souhaiterais éviter dans la mesure du possible qu'il soit opéré, et s'il doit l'être, je voudrais être assurée qu'on ne pratiquera pas une circoncision sans nécessité absolue. Je me demande cependant s'il n'est pas inutile d'espérer qu'il parvienne à un décalottage naturel, avec les exercices appropriés, étant donné qu'il s'agit dans son cas d'un phimosis cicatriciel. Ma question est donc la suivante, un phimosis cicatriciel est-il irréversible sans opération? Merci par avance de vos conseils et de vos témoignage.

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Laurent (19.05.2016)

Messages: 765

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

2

19. 05. 2016, 11:38

Bonjour Novara,
A priori tant qu'il n'y a pas d'urgence, il y a encore pas mal de solutions alternatives à tenter, notamment ces 2 choses toutes simples à faire complémentairement:

1/ Hygiène mais pas trop pour éviter les surinfections
2/ Petits étirements qu'il est en âge de faire lui même

Pour de plus amples détails sur les techniques je laisserai fw190a répondre, car il est le plus expérimenté dans le domaine des phimosis. N'hésitez pas à lui envoyer un message privé, mais surtout à revenir ici ensemble sur le forum public pour que d'autres puissent profiter des conseils et de la conversation.

Tenez-nous au courant et bravo pour votre ténacité à ne pas faire circoncire votre enfant avant d'essayer d'autres solutions.

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

2 membres ont remerciés l’auteur pour ce message.

Remerciements :

novara (19.05.2016), Laurent (19.05.2016)

Messages: 912

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

3

19. 05. 2016, 22:03

Bonjour novara et bienvenue sur ce forum.

Avant l'âge de 10 ans, il y a une bonne moitié des garçons qui ne décalottent pas naturellement. D'après fw190a, beaucoup de danois ne le font toujours pas à 18 ans. Il n'y a de toutes façon aucune raison, notamment de santé pour chercher à décalotter avant la puberté.

Entre 13 et 16 ans (mais quelquefois après) des jeunes qui au départ ont une extrémité de prépuce serrée mais de la motivation arrivent à décalotter en quelques mois, simplement en s'exerçant progressivement.

A ces âges là (ou après), une pommade à la cortisone peut aider à assouplir la peau lorsqu'on fait ces exercices.

Par contre, il est important que ce soit l'intéressé lui même qui fasse ces étirements. Pas un adulte qui agit sur le corps d'un enfant sans resentir lui-même l'effet des étirements qu'il provoque chez quelqu'un d'autre. Un enfant n'ira pas jusqu'à se faire mal en tirant sur la peau et n'aura pas de lui-même l'idée de faire des gestes qui pourraient le blesser à cet endroit ou provoquer un paraphimosis (blocage en position décalottée avec un prépuce trop serré).

Donc, avant 12 ans, mieux vaut laisser les enfants tranquille. Entre 12 et 16 ans, ça peut être le bon moment pour qu'ils s'entraînent tous seuls à décalotter. La masturbation peut d'ailleurs y aider.

A ce moment là, (lorsque l'ado sera motivé pour s'occuper de ça), une pommade aux corticoïdes pourra aider lors d'exercices de décalottage. Tout comme des produits en vente sur internet (Phimocure, Phimostop, pince Glansie dans les cas les plus extrêmes) peuvent aider en permettant de garder la peau tendue pendant des heures sans s'en préoccuper.

Effectivement, si en forçant des décallotages trop jeune, des blessures du prépuce le rendent moins souple, ça compliquera plus tard les choses lorsque l'ado cherchera à décalotter. Mais pour l'immédiat, le mieux est de ne pas blesser encore plus en forçant l'étirement de la peau. Et ensuite, même s'il y a des zones de prépuce plus épaisses, la peau pourra quand même s'étirer (juste moins vite que si elle n'avait pas été blessée).

C'est effectivement fw190a (sur ce forum et sur doctissimo) qui s'est le plus penché sur ce genre de problème. J'ai reproduit l'essentiel des exercices qu'il propose sur mon site : Restauration du pr?puce : traitement alternatif du phimosis
mais encore une fois, c'est pour des trucs à faire à l'adolescence (ou après) pas dès 8 ans et encore moins à 6 !
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

4

20. 05. 2016, 10:11

Bonjour et merci beaucoup pour vos réponses sur le forum et en privé (fw190a), elles m'ont beaucoup éclairée et rassurée quant à la position à adopter devant ce problème. Merci pour le travail d'information - et surtout de désinformation - que vous faites.

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Sébeuh (21.05.2016)

Messages: 76

Date d’inscription: 11.01.2014

Localisation: Bruxelles

Travail: laboratoire

  • Envoyer un message privé

5

28. 05. 2016, 12:22

pour ceux qui ont lu ces messages, voici les informations qui ont été transmises:

Comment grandit sexuellement un garçon (info spéciale maman)
comment se masturbe un jeune et les effets sur le phimosis
Comment stabiliser un phimosis résorbé
Les infos de droit au corps, Winckler et Beaugé
Le phimosis secondaire
Les dermocorticoides
la technique anti lichen scléro atrophique.
la technique combinée dilatateur sur lsa ( qui aurait été utilisée par certains italiens)
L'impact psychologique d'une circoncision non consentie
Recueil de tous les risques physiques liés à l'opération de circoncision

J'ai oublié de parler des effets sur les 2 partenaires pour les relations sexuelles

Remerciement à tous ceux qui ont participé: bech, nicoco, droit au corps...

Ce message a été modifié 2 fois, dernière modification par “fw190a” (28.05.2016, 13:13)


1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Nicolas (05.06.2016)