Vous n’êtes pas connecté.

  • “bech” a initié cette discussion

Messages: 912

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

1

03. 02. 2014, 13:20

Faut-il décalloter un jeune enfant ?

Les avis sont très certainement partagés sur ce point. Je lance donc une discussion entre les membres du forum.

Faut il décalotter un enfant très jeune ? En prenant quelle précaution ? Ou au contraire faut-il attendre que l'enfant, l'adolescent, ou éventellement l'adulte se mette à décalotter de lui-même lorsqu'il commence à en avoir envie ?

Quel sont les effets de ces deux options par rapport à un risque de phimosis ?
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

2

03. 02. 2014, 13:56

AMHA

[avis non médical]

Je pense sincèrement qu'il faut commencer le plus tôt possible. Quand? J'en sais rien et je ne saurai vous dire quand j'ai commencé avec mon fils.

Mais je sais que j'ai commencé assez tôt (quelques mois ? ... un an ?) par des "massages" ayants pour but de décoller les adhérences et de préparer au futur décalottage.
Après, les choses ont suivi leur cours : Pratiquement tout les jours, une très courte séance de décallotage dans l'eau chaude et propre (avant lavage donc) et surtout sans insister lorsqu'on sent une résistance.
Vous obtenez parfois de formidables érections 8| ce qui faisait péter de rire ma femme ;( mais a contribué du coup au processus de décalottage :thumbsup:

Bien sur, mon fils a eu, de temps en temps, des petits problèmes d'infection, de rougeurs ou autres, mais rien qui nécessitait une circoncision :thumbdown: juste une éducation quand à son hygiène :D .
Hé oui, le problème vient souvent de là : l'éducation ;)

Voilà, c'est tout pour moi !
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...

3

03. 02. 2014, 15:26

Généralement on déconseille ce que tu as fait, même si ça a été fait sans préssion d'obtention de résultat.

Congratulation donc de l'avoir fait de façon bien dosée, mais je me demande à quoi bon le faire si tôt. Mon fils montrait le bout du gland à 10 ans et maintenant il sourit quand on en parle (il a 17 ans :rolleyes: ).
Beaucoup de mères bien-pensantes l'auraient fait circoncire bien avant. Je précise qu'à aucun moment il n'a eu quoi que ce soit.

Si les adhésions son présentes, rien ne peut pénétrer dans l'espace ballano-préputial. Et l'urine se charge de rincer cet espace.

So what?!
Signature de ”caillou“ Caillou, la cinquantaine entamée, intact.

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." - Arthur Schopenhauer

Messages: 620

Date d’inscription: 15.12.2013

Localisation: Paris

Travail: Progressiste

  • Envoyer un message privé

4

03. 02. 2014, 15:27

Non, il ne faut surtout pas décalotter un enfant ! Il est naturel que le prépuce adhère au gland, c'est physiologique !

On sait aujourd'hui que c'est une pratique néfaste qui peut créer de vrais problèmes chez l'enfant.

Interview du Docteur Winckler : http://www.droitaucorps.com/decalottage-…is-bebe-prepuce

Le développement naturel du prépuce : http://www.droitaucorps.com/prepuce-cest-quoi-definition#7

L'avis de Aldo Naouri, pédiatre : http://www.droitaucorps.com/decalotter-e…s-avis-pediatre

Vidéo magic maman : http://www.droitaucorps.com/decalottage-explication-video
Signature de ”Nicolas“ Mon corps, mon droit ! - Ma restauration du prépuce.

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

5

04. 02. 2014, 11:07

Ok, autant pour moi :huh: ... Messieurs ! ne lâchez pas les chiens ! :D

Ben vous voyez, même quand on veut/croit bien faire on peut être dans l'erreur 8|

@ Nicolas : Ceci dit, quelques "petites" choses me chiffonnent, notamment dans un des liens, les propos de l'intervenant.

Attention, je suis tout à fait d'accord dans le fond et reconnais que j'ai pu faire une erreur en employant cette technique.

Alors je me pose tout naturellement la question, en tant que parent responsable, de savoir quel aurait pu être la gravité des conséquences de cet acte, et là je tombe sur ça :


Le décalottage systématique : souvent angoissant

La manœuvre du décalottage est délicate, difficile à réaliser et douloureuse. Elle est mal vécue par l’enfant et par la mère. La mère est bien souvent angoissée, mal à l’aise, a peur de faire mal ou de mal
faire. On peut se demander s’il n’y a pas quelque chose de pervers, voire incestueux, dans cette pratique que l’on impose aux mères. Les pères rejettent en général ces prescriptions d’un haussement d’épaules.

Quant à l’enfant, on peut se demander aussi si ce traumatisme répété, sans raison d’être, ne resurgira pas tôt ou tard lors de la vie sexuelle comme dans l’éjaculation précoce (même si d’autres origines peuvent être en jeu) qui est liée à une angoisse inconsciente de perdre ou d’endommager le pénis.


Je trouve le ton et le contenu de ce texte complètement contre productifs, je m'explique : Avec autant de mots alarmants on a vraiment l'impression que cette technique est, de loin, bien plus dangereuse que la circoncision en elle même, qui devient alors, à la lecture de cet article, un moindre mal voire même LA solution idéale, même si l'on en parle pas.

Ce texte est d'une agressivité inouïe : en quatre lignes des mots comme douloureuse, mal vécue, angoissée, peur de faire mal, traumatisme répété, perdre ou endommager le pénis (celle là je l'aime bien : perdre le pénis :D ), éjaculation précoce, et le fin du fin, PERVERS et INCESTUEUX !!!!


Non vraiment, pour moi, ces propos, qui s'adressent à des parents, sont irrecevables (Timote sors du corps de ce docteur !!!! :D )

Et de conclure :


En conclusion, sur une verge d’enfant, il ne faut rien faire, rien. Quel que soit l’âge.

C'est exactement pour cette raison que j'ai fini (comme bien d'autres) entre les mains d'un chirurgien bienveillant qui a décidé que la circoncision serait le meilleur moyen d'éviter tout problème à venir à mes parents ?(


OK il ne faut pas forcer le décalottage, on l'a bien comprit, mais cela ne doit pas dédouaner les parents d'une certaine vigilance, car ne rien faire est souvent synonyme de ne rien voir :pinch:
Quand un problème survient (ben oui même les enfants qui n'ont pas eu à subir les attouchements d'un père pervers et incestueux tel que moi peuvent avoir des problèmes) c'est là qu'on fini chez le toubib par manque d'expérience/d’intérêt et que l'on suit sa préconisation qui s'avère être la circoncision dans un grand nombre de cas encore aujourd'hui.

Préserver l'enfant, oui. Menacer/choquer les parents, non. Plutôt les responsabiliser ;)
Ceux qui ont des enfants savent à quel point c'est difficile d'être parents. La dernière chose dont on ai envie en tant que parent, c'est d'un docteur/moralisateur/donneur de leçon, (quel que soient ses bagages, son age, son expérience ...) qui vous traite comme un pédophile ou un incapable :thumbdown: mais le docteur Naouri
est un habitué du genre ... : http://www.elle.fr/Societe/Les-enquetes/…-tordus-2412560


Le docteur
Winckler dans l'autre article l'a bien compris lui ! Du coup je trouve son discours plus modéré et beaucoup plus digeste.
Par contre, à sa question : "Est-ce qu’une mère ferait circoncire son fils pour « faire plaisir » à un médecin qui prône la circoncision « hygiénique » ? "
Il répond : "Non, bien sûr."

Je dirais : fausse question !!! Ça n'a rien à voir avec le fait de faire "plaisir" au médecin, c'est juste de la désinformation, de l'abus de pouvoir dans certains cas ou plus communément, un moyen de revenu facile dont certains chirurgiens ne sont pas prêts de se passer.


Vécu : fils fraichement adopté, mes parents, en voyant quelques rougeurs un peu douloureuses m'ont amené tout naturellement chez le docteur de famille qui les a redirigé tout aussi naturellement vers le chirurgien. Résultat : quelques semaines après j'étais coupé, fin du problème pour eux et début du mien ...

Plus récemment : J'ai le cas d'une amie de travail, dont le médecin de famille, a parlé de circoncision à la mère avant même son premier accouchement en argumentant qu'elle éliminerait d'éventuels problèmes à la source 8|

6 ans après, ses 2 fils sont circoncis et, en parlant avec elle, elle ne sait même pas pourquoi elle les a fait circoncire.
Elle attend un troisième enfant et je l'ai prié de bien réfléchir avant de le faire circoncire (si c'est un garçon évidemment) et lui ai parlé de l'importance du prépuce. Du coup elle en a parlé avec son mari, ils ont décidé de ne pas le faire circoncire du moins pas tant qu'il n'y aurait pas de problème.

J'espère avoir sauvé un prépuce :D !!!

Pour finir, j'ai énormément de respect pour ce que vous faites, et en particulier toi Nico, mais on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre ! Les discours à la Naouri/Timote ne rapportent rien et froissent plus qu'elles ne réconfortent, inquiètent plus qu'elles ne rassurent, contrent plus qu'elles n'accompagnent.

Voilà, encore une fois désolé de mon ignorance, je me sens moins bête aujourd'hui, merci à vous tous ! :D
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Nicolas (04.02.2014)

6

04. 02. 2014, 15:57

C'est exactement pour cette raison que j'ai fini (comme bien d'autres) entre les mains d'un chirurgien bienveillant qui a décidé que la circoncision serait le meilleur moyen d'éviter tout problème à venir à mes parents
D'accord avec tout, sauf ce passage.
Circoncire pour éviter tout problème à venir? Alors on ampute les seins pour éviter tout problème à venir? Je sais, c'est polémique, mais enfin les problèmes à venir possibles sont multiples: mycoses, etc. Faut-il systématiquement couper, pour éviter?

Une simple rougeur n'est de loin pas une indication valable pour une circoncision.

Et puis non, si certaines mères se rapproche de l'image de pédo-détraqué, ceci ne puis t'être appliqué, évidemment.
Signature de ”caillou“ Caillou, la cinquantaine entamée, intact.

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." - Arthur Schopenhauer

Messages: 620

Date d’inscription: 15.12.2013

Localisation: Paris

Travail: Progressiste

  • Envoyer un message privé

7

04. 02. 2014, 21:13

Diablo, pas de problème :)

Je comprends ce que tu veux dire sur Naouri, mais heureusement qu'il a été là pour parler de ça dans les années 1990 : il a dû sauver un paquet de prépuces 8o

Winckler précise bien que le médecin peut faire qqchose si le pénis présente une anomalie, of course ;) Mais sinon, il a raison : il n'y a rien à faire, si ce n'est laisser la nature faire ^^

L'histoire de ton amie de travail est assez terrible, ça se passe en France ? C'est un dangereux ce médecin, c'est scandaleux de pousser à la circoncision. Comme aux US :thumbdown:
Signature de ”Nicolas“ Mon corps, mon droit ! - Ma restauration du prépuce.

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

8

05. 02. 2014, 10:25

@ Caillou : on est bien d'accord ;) le discours sur le principe d'anticipation de problèmes à venir est un argument à bannir !

@ Nicolas : Je ne dis pas qu'il y a tout à jeter :) il est surement très efficace dans ce domaine.
Seulement voilà : peu d'articles paraissent sur le sujet, et pour le coup, dans celui là précisément, je ne crois pas qu'il ait réussi à attirer le chaland avec de tels propos.

Si un parent se pose des questions (et ils sont assez rares pour ne pas les décourager à continuer à s'en poser) et qu'il compare l'approche de ce docteur Naouri à celui, doucereux, rassurant et familier de son docteur de famille, il n'y a pas photo : c'est l'avis du médecin de famille qui risque de l'emporter, même si celui-ci préconise une circoncision préventive !

Le cas de mon amie est actuel et se passe à Antibes. Ce n'est pas si rare ni si terrible que ça, je dirais en fait presque banal :( En même temps, c'était la toute première fois qu'elle parlait de circoncision avec une autre personne que son toubib!
Son mari étant souvent absent, c'est donc sous la seule influence de son docteur qu'elle a fait circoncire ses 2 fils.
Affligeant mais je ne saurai condamner ce docteur qui a surement été de bonne foi mais d'une génération un peu dépassée, avec des pratiques d'un temps révolu :(

Ceux qui sont à incriminer le plus, je trouve, ce sont les chirurgiens. Ils savent pertinemment qu'ils commettent des actes inutiles et irréversibles, mais l’appât du gain est trop fort. Ils se rendent en même temps responsable parfois de fraude à la sécu en faisant passer ces opérations dans d'autres domaines, afin qu’ils soient remboursés 8| mais bon c'est un autre sujet :)
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Nicolas (05.02.2014)

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

9

21. 02. 2014, 11:54

J'ai sauvé un prépuce !!!

Aujourd'hui, je peux le dire avec certitude, j'ai sauvé un prépuce.
Je vous avais raconté l'histoire de ma collègue de boulot, et déjà là, après mûre réflexion elle avait prit la décision (avec son mari) de ne pas faire circoncire leur 3eme enfant.

Hé bien là, c'est une autre secrétaire avec qui j'ai parlé il y a quelques semaines et qui m'a confié devoir faire circoncire son fils à cause de problèmes de décalottage difficile. Le gamin a 9 ans et il était complètement stressé à l'idée de l'opération.
Je lui ai tout de suite conseillé de faire appel à un autre praticien pour avoir différents avis médicaux et lui ai, bien entendu, parlé de l'inutilité de la circoncision dans la plupart des cas.
A l'époque, je lui avais même parlé de la manière dont je m'y étais pris avec mon fils :huh: même si j'étais aussi dans l'erreur mais quand même moins grave.

Je l'ai revue à une réunion hier soir, et du coup je l'ai contactée ce matin au tel. Elle a suivi mon conseil et n'a pas fait circoncire son gamin. Par contre toujours ces problèmes de décallottage et un RDV prévu la semaine prochaine à l’hôpital pour provoquer le décallottage forcé à l'aide d'une crème anesthésiante !

De nouveau, et cela grâce à vous, j'ai été en mesure de la conseiller et je lui ai envoyé tous les liens qui parlent de laisser tranquille le prépuce ! Je pense qu'elle va annuler son RDV car, je pense, elle a comprit que la nature était bien faite.

Ça me fait chaud au cœur d'avoir pu aider à sauver un prépuce, mais au-delà de ça, d'avoir pu éduquer efficacement des parents qui transmettrons à leurs enfant etc ...
Je me rends compte de l'importance du dialogue et j'en profite pour faire passer un message : "I have a dream ..." Non j'déconne.

On ne dira pas assez l'importance de la communication, il ne faut pas hésiter, parmi ses amis, sa famille à montrer sa position, informer les nouveaux parents. Nul besoin d'en faire des tonnes, mais juste en leur "ouvrant la porte" sur le sujet. Après, l'idée fait son petit bonhomme de chemin dans la tête des gens et si jamais ils se posent des questions, ils se souviendrons du cousin, de l'oncle, du grand frère ou de l'ami qui leur avait parlé de ça.

Nous sommes des apôtres, il faut apporter la bonne parole ! J'ai remarqué que très souvent, la personne à qui vous parlez (souvent des femmes mais pas que) avoue que vous êtes la première personne à avoir abordé ce sujet avec elle !

A la fin du mois, j'ai décidé de parler de ça à ma nièce et son mec qui habitent le 04 et qui viennent d'avoir un bébé.
Je ne sais pas quels sont leurs avis, mais justement, dans ce cas, c'est le premier à parler qui obtient le plus d'attention et comme elle me considère un peu comme son père (ou du moins mieux que son père ce que je trouve malheureux) je vais en profiter pour les éduquer dans le bon sens !

Désormais j'ai des outils à ma disposition et je sais que mes conseils sont pertinents et avisés et vous voulez que je vous dise ce qui est extraordinaire : mon amie m'a avoué qu'elle a "vu" dans mon discourt, plus de certitude et d'assurance que dans celui des médecins !!!

Merci à vous tous !
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Nicolas (24.02.2014)

10

21. 02. 2014, 15:41

Nous sommes des apôtres, il faut apporter la bonne parole !
AMEN !
Signature de ”caillou“ Caillou, la cinquantaine entamée, intact.

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." - Arthur Schopenhauer

  • “bech” a initié cette discussion

Messages: 912

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

11

21. 02. 2014, 22:43

Bon travail.

Par rapport auc problèmes de décalottage, fw190a (qui n'intervient que peu ici), s'y connait vraiment pas mal.
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

Messages: 620

Date d’inscription: 15.12.2013

Localisation: Paris

Travail: Progressiste

  • Envoyer un message privé

12

24. 02. 2014, 12:12

Whaou, bravo Diabolo ! :thumbsup:

J'imagine que tu lui as notamment envoyé l'interview du Docteur Winckler ?

Quel âge à l'enfant maintenant ? Est-ce qu'il se plaint de douleurs ? Si ce n'est pas le cas, pourquoi l'emmener à l'hosto pour forcer le décalottage avec la crème ?

J'imagine que c'est soit sous la pression du médecin traitant, soit à cause de fausse croyance des parents. Sais tu si le père est circoncis au fait ?
Signature de ”Nicolas“ Mon corps, mon droit ! - Ma restauration du prépuce.

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

13

24. 02. 2014, 16:11

Whaou, bravo Diabolo ! :thumbsup:
J'imagine que tu lui as notamment envoyé l'interview du Docteur Winckler ?
Quel âge à l'enfant maintenant ? Est-ce qu'il se plaint de douleurs ? Si ce n'est pas le cas, pourquoi l'emmener à l'hosto pour forcer le décalottage avec la crème ?
J'imagine que c'est soit sous la pression du médecin traitant, soit à cause de fausse croyance des parents. Sais tu si le père est circoncis au fait ?


Alors l'enfant a toujours 9 ans ;) Il ne se plaint pas, juste une douleur au décallotage que les docteurs s’entêtent d'effectuer de force ! Ils trouvent que c'est pas normal à son âge, c'est pas la première fois qu'il font ça sur ce gosse, mais les 2 essais précédents ayant étés infructueux ils veulent forcer le processus encore plus ... d'où la crème anesthésiante car les 2 premières fois ça lui a fait très mal ... tu m'étonnes John !

Je ne sais pas si le père est circ. et oui je lui ai envoyé le lien du Dr Winckler, il est très simple et efficace :D
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...

  • “bech” a initié cette discussion

Messages: 912

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

14

24. 02. 2014, 17:28

9 ans ... l'âge où ils m'ont circoncis :cursing: Il faut juste tenir le coup.

C'est quels médecins qui veulent le décalotter :?: Médecin scolaire :?: de famille :?: et pour quel motif :?:
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

Messages: 43

Date d’inscription: 16.02.2014

Localisation: 77

  • Envoyer un message privé

15

25. 02. 2014, 08:26

L'autre jour ma soeur m'a un peu questionné sur ma circoncision.
Elle est plus âgée que moi et se souvenait que j'avais été circoncis suite à un phimosis.

Elle me questionnait car son fils (mon neveu) était dans le même cas.
Je lui ai dit que pour moi, ça avait été une souffrance. Pas physique mais psychologique en lui expliquant.

Un médecin lui parlait déjà de circoncision.
Il a 8 ans. Un médecin l'a décalotté un peu en force car ça ne se faisait pas tout seul.
Il a eu mal ! Tu penses !!! L'enfoiré de médecin :cursing: !!!
Alors la solution "facile" des médecins peut scrupuleux : circoncision !
Quelle infamie !!!

Je l'ai rassuré en disant que ça pouvait être normal et qu'avant tout, il fallait consulter divers médecin et qu'il y avait d'autres moyens.
Ils en sont désormais au stade de la crème.
On l'a échappé de peu dans l'immédiat !!!

;)
Signature de ”Byc“ "En le questionnant, tu risques de lui mettre le prépuce à l'oreille." Frédéric DARD.

> Yes ! Un jour, moi aussi j'y arriverais :D

Messages: 620

Date d’inscription: 15.12.2013

Localisation: Paris

Travail: Progressiste

  • Envoyer un message privé

16

25. 02. 2014, 19:54

L'ignorance des médecins français sur le développement du prépuce est étonnante, surtout que nous ne sommes pas un pays circonciseur à la base !

Cette pratique du décalottage forcé est vraiment terrible, cela semble toucher beaucoup plus d'enfants qu'on ne le croit et mener à de nombreuses circoncisions.

Il faut vraiment que les médecins (et les parents, tant qu'à faire) s'informent sur le sujet :!:
Signature de ”Nicolas“ Mon corps, mon droit ! - Ma restauration du prépuce.

Messages: 76

Date d’inscription: 11.01.2014

Localisation: Bruxelles

Travail: laboratoire

  • Envoyer un message privé

17

26. 03. 2016, 18:01

Souvent les médecins veulent décoller les adhérences.

C'est souvent très douloureux, pourtant, l'enfant peut le faire lui même par la méthode du ballonnet. première image Phimosis ABC : Livre chapitre 31

Cette méthode est sans douleur, l'enfant le fait lui même, absolument AUCUNS médecins ne connait cette méthode, il procède avec brutalité et dans la douleur de l'enfant ( certains donnent des descriptions précises de cet épisode traumatique).
Tous les jeunes sans exception que j'ai coaché qui ont eu des problèmes d'adhérences ont été enchanté de cette méthode douce, progressive hyper efficace.

Concernant le phimosis, circoncire avant la puberté: certains médecins disent de la faire avant cet âge sinon, le jeune sera triste désemparé et fâché de la difficulté par rapport à "avant" pour se masturber.

Et pourtant! ....

Certains des jeunes résorbent leur phimosis lorsqu'ils sont tombés amoureux en pratiquant je cite " des masturbations furieuses" mot curieux qui est revenu à plusieurs reprises.

Le docteur Beaugé avec son magnifique interview parle d'apprendre à certains jeunes des masturbations dans le sens du ventre.

La conclusion est : une similitude des masturbations furieuses et des explications masturbation du docteur Beaugé et donc: OUI ABSOLUMENT il existe des masturbations anti phimosis, anti circoncision.

Je vais modifier mon livre, les parties "laisser faire la nature" pour donner plus de détails, c'est une des clef les plus importante en technique anti phimosis et anti circoncision parce que 50% des jeunes se masturbent au moins 1x par jour, ce qui donne 5 à 12 minutes d'exercices de dilatation progressive du prépuce par jour...tous les jours

Une autre clef est l'importance des masturbations pour le développement de l'individu. 6% des jeunes se refusent une masturbation pour différentes raisons, c'est une catastrophe pour leur développement, à différent niveaux.

Une catastrophe est le porno américain: Pleins de jeunes se croient anormaux à cause des acteurs circoncis, cela véhicule énormément de fausse idées, Ces fausses idées sont un combat de tous les jours pour renseigner les jeunes sur la fonction et le fonctionnement préputial. Ces pornos, font indirectement de la promotion en faveur de circoncisions et occultent le rôle important du prépuce.

Ce message a été modifié 2 fois, dernière modification par “fw190a” (26.03.2016, 21:28)


1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

caillou (24.04.2016)

Messages: 657

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Expert Technique Informatique

  • Envoyer un message privé

18

16. 12. 2016, 21:07

Bonsoir à tous,

Pour ma part, depuis la naissance de mon fils, je porte un regard tout particulier à son prépuce en étant très vigilants sur l'évolution. Chat échaudé craint l'eau froide...

Vu que son père à perdu le sien malgré lui...

La pédiatre donc, à décalotté très partiellement mon fils dans sa première année, quand je dis partiellement c'était juste faire passer le méat en dehors de l'anneau prépucial. Une fois ce test terminé, nous ne sommes pas acharnés à décalotter tout les jours.

Lors du bain/douche c'est décalotage partiel et rinçage à l'eau claire.

Aujourd'hui, âgé de 8 ans et demi, le décalotage se fait à 66% à vue. Il présente des adhérences sur le gland au niveau de la couronne. Pas la peine de chercher à sortir le gland à 100%, il le fera lui même dans les prochaines années. Nous veillons juste à une habitude, à un réflexe de sollicitation en douceur chaque jour.

:thumbup:


Je n'ai actuellement pas révélé à mon fils mon projet, bien qu'il soit déjà tombé sur mon TLC-X... Un jour il saura très certainement :!:

Ça a l'air stupide mais je serai très fier de pouvoir être de nouveau comme lui, cad, normal. Tout simplement. :|
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Sébeuh (17.12.2016)

Messages: 76

Date d’inscription: 11.01.2014

Localisation: Bruxelles

Travail: laboratoire

  • Envoyer un message privé

19

17. 12. 2016, 16:36

bonjour ocp66ca

je suis étonné qu'une pédiatre s'occupe de cela sur un enfant de 1 an ! 98% ont des adhérence préputiales
L'enfant est normal, et la pédiatre est anormale et ne respecte pas les recommandations en médecine pédiatrique

Attention que certains médecins scolaires pratiquent des décalottages forcés, parfois avec déchirure, cela existe! il faut prévenir ton enfant pour ce risque apprendre à dire non!

Je ne sais pas si tu as la hantise d'adhérences préputiales?

Cela se fait par le jeune lui même premier dessin:
Phimosis ABC : Livre chapitre 32

un petit rappel: comment un garçon grandit sexuellement?
Phimosis ABC : Livre chapitre 06

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

caillou (27.12.2016)

Messages: 657

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Expert Technique Informatique

  • Envoyer un message privé

20

17. 12. 2016, 18:40

Bonjour fw190a

Merci pour ce retour. Je ne suis pas inquiet.
Pas mal le site en référence.
J'attends encore quelques mois et je fais un point sur ses adhérences qui sont mineures.
Le but étant qu'a l'adolescence le gland soit complètement libéré.
Pour le décalottage celui ci se fait sans difficulté.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

Messages: 657

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Expert Technique Informatique

  • Envoyer un message privé

21

17. 12. 2016, 22:01

bonjour ocp66ca

je suis étonné qu'une pédiatre s'occupe de cela sur un enfant de 1 an ! 98% ont des adhérence préputiales
L'enfant est normal, et la pédiatre est anormale et ne respecte pas les recommandations en médecine pédiatrique

Attention que certains médecins scolaires pratiquent des décalottages forcés, parfois avec déchirure, cela existe! il faut prévenir ton enfant pour ce risque apprendre à dire non!

Pourquoi étonné ? Il me parait pas anormal qu'un pédiatre s'intéresse au sujet, c'est son travail. Pour les recommandations... Je dirai de quand datent-elles ? Car notre pédiatre est plutôt de la "vielle école".

Après les recommandations... Reste des recommandations.

Moi ce que je demande s'est que le travail soit fait de façon professionnel c'est à dire qu'il y ait une vraie méthode et surtout une empathie envers l'enfant et ses parents.
Ce que je demande c'est un diagnostique précis et expliqué si besoin et que l'on aille pas trop vite en besogne justement.

Je ne veux pas de médecins catégoriques qui n'écoutent qu'eux. Mais justement qui pratiquent des solutions graduelles et alternatives.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

22

18. 12. 2016, 12:35

Bonjour à tous',
Je partage le point de vue qu il est largement préférable que l enfant se décalotte tout seul. Les adhérences à cet âge là sont absolument normales et physiologiques.
J ai eu une expérience identique avec un de mes enfants. Il avait vers l âge 7 /8 ans un prépuce très serré ne laissait aucune possibilité de découvrir le gland même partiellement. Je lui ai expliqué comment il devait s y prendre en tirant délicatement sur le prépuce de façon à ce que le gland pousse sur l anneau propitiatoire. Il a parfaitement réussi sans violence aucune et sans l intervention physique d aucune personne. Il n a aucune adhérence.
Bonne journee
Signature de ”Laurent“ Laurent

2 membres ont remerciés l’auteur pour ce message.

Remerciements :

fw190a (18.12.2016), caillou (27.12.2016)

Messages: 657

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Expert Technique Informatique

  • Envoyer un message privé

23

18. 12. 2016, 12:40

Nous avons, en tant que parents le devoir de surveiller le bon développement de nos enfants et pas seulement pour le prépuce :D

Normalement, tout ceci se développe naturellement effectivement. Mais bon on est jamais trop prudent.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

Messages: 76

Date d’inscription: 11.01.2014

Localisation: Bruxelles

Travail: laboratoire

  • Envoyer un message privé

24

18. 12. 2016, 14:17

Je ne suis pas enthousiaste quand je lis que un pédiatre s'occupe du pénis d'un enfant les parents aussi sans arrêt alors qu'il n'y a rien de spécial, s'il urine correctement.

Qu'est ce que un enfant doit comprendre: tout le monde s'occupe de mon sexe et sont obsédés par le manipuler.

Psychologiquement c'est bien? c'est gratuit? c'est sans impact? moi enfant j'en aurais été malade! .

Et les adultes lui disent pourquoi? on prends l'enfant pour un animal? c'est pour l'hygiène? c'est pour toi faire facilement l'amour dans 15 ans?
expliquer les relations sexuelles hyper tôt? on vas jusque où? expliquer les masturbations spéciales antiphimosis à un enfant de 5 ans ???

Je viens de terminer un coaching maman, sur ordre du pédiatre, tous les jours des décalottages forcés, puis un tissus tellement fatigué, tellement sollicité qu'il se rigidifie, au lieu de garder son élasticité.

L'enfant crie et pleure quand on s'approche de lui, la maman pleure aussi.

Puis finalement avec les explications "spécial maman" du site phimosis abc et le texte qui suit ,arrêt de toutes ces violences sexuelles.
Mais aussi devoir remettre en place la tranquilité de l'enfant mais également réintroduire les "jeux avec son sexe tels que prévu par la nature pour entretenir rl'élasticité et le bon état du pénis et surtout du prépuce.

Ce n'est pas facile pour réintroduire des gestes ludiques avec son sexe quand pour l'enfant: sexe= douleurs= convoitise du médecin,= acharnement des parents= non explication de ces acharnements=mon pénis est important mais ma souffrance et mon mal être mon mal vécu ne compte pas?

Certains jeunes évoluent vers un dégoût profond de la sexualité et un changement d'orientation sexuelle vers l’asexualité, je ne sais pas si on comprends bien la gravité du phénomène ?

Après ce vécu, posez vous la question si vous allez encore avoir un taux de confiance vis a vis de l'enfant en matière sexuelle? Il est possible que s'il aura quelque chose de grave, il préférera ne rien dire en prenant parfois des risques colossaux

Tout est en place pour avoir du dégoût contre les médecins.

J'ai rencontré personnellement des jeunes dans cette situation tellement dégoûtés des médecins, qu'ils n'ont eu un médecin de famille que à l'age de 38 ans.
Je fais partie des traumatisés ( décalottages forcés) 1 seul médecin de famille, et interdiction formelle que mes enfants soient en contact avec un pédiatre, essayer de ne jamais consulter.
Si le médecin de famille est en vacances, on attends jusqu’à ce qu'il revienne, on ira aux urgence si et seulement si il y a un danger vital imminant

Concernant la maman coachée elle refuse la circoncision que le pédiatre essaie de lui imposer, et remet en ordre le développement naturel sans persécution ni acharnement du sexe.
Si il subsiste un problème , il lui suffit que le jeune l lise la brochure d'éducation sexuelle phimosis-abc qui est destiné aux 13 / 25 ans

Pour moi, l'attitude de Laurent est la plus efficace, la moins traumatisante, et met un climat de confiance en matière de sexualité entre le jeune et le parent.

Laurent, je regrette que mon père n'a pas été à la hauteur comme toi, c'est ce qui m'a cruellement manqué et mis en danger.

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

caillou (27.12.2016)

Messages: 657

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Expert Technique Informatique

  • Envoyer un message privé

25

18. 12. 2016, 14:30

Un pédiatre = médecin de l'enfant et en tant que tel il n'y a pas d'illogisme la dedans.
Vous avez presque tous un point commun en fin de compte :

Vous faites des cas exceptionnels, des généralités. Vous devriez prendre du recul.

Et le fait de déformer mes propos n'aide pas à avancer 8|


En règle générale, utiliser des mots comme "acharnement" n'est pas adapté à mon explication.


Tout ça est bien dommage.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

Messages: 76

Date d’inscription: 11.01.2014

Localisation: Bruxelles

Travail: laboratoire

  • Envoyer un message privé

26

18. 12. 2016, 15:22

Il existe des "bavures tous le jours, il y a 6 mois, il a fallu rédiger une lettre de plainte à l'ordre des médecins pour une pédiatre ( pédiatre = médecin de l'enfant) qui a déchiré le prépuce d'un enfant de 8 mois.

je rencontre des dégâts tous les jours, bien sur que ce n'est pas la généralité, mais il faut rester prudent.

l'acharnement correspondait à la maman et l'enfant en pleurs et ne te visait pas .

Il n'y a rien de plus flou de plus mal enseigné que les phimosis, il faut consulter les mémoires des travaux de fins d'études en médecine pour constater l'amplitude des réactions inadaptées.

Je suis tout à fait d'accord avec : Tout cela est bien dommage.

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

caillou (27.12.2016)

Messages: 657

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Expert Technique Informatique

  • Envoyer un message privé

27

18. 12. 2016, 20:59

Il existe des "bavures tous le jours, il y a 6 mois, il a fallu rédiger une lettre de plainte à l'ordre des médecins pour une pédiatre ( pédiatre = médecin de l'enfant) qui a déchiré le prépuce d'un enfant de 8 mois.

je rencontre des dégâts tous les jours, bien sur que ce n'est pas la généralité, mais il faut rester prudent.

Tout cela est un faux problème en réalité car dans la majeure partie des cas, tout ce passe bien et de façon professionnelle. Bien entendu il y a des ratés, des erreurs, des bavures comme dans tous les autres domaines dans la vie.

Je ne dis pas que ce n'est pas grave attention, mais je relativise par rapport à ce qui ce pratique tout les jours.

Il suffirait, pour régler le plus grand nombre de problèmes qu'un pédiatre par exemple, ce borne à un certain niveau de tests pour le prépuce par exemple, comme la mienne. Il suffit simplement de ne pas pratiquer de décalottage forcé, c'est tout idem pour la médecine scolaire qui pour moi n'a pas vocation à pratiquer des examens poussés sur les enfants. s'il y a un doute, ils en informent LES PARENTS.

Même notre médecin traitant (généraliste donc) et OBSTÉTRICIEN de formation à l'origine a eu un comportement logique face au prépuce après un rapide examen "de surface" à savoir je cite : " Pour le décalottage total, laissez votre fils tranquille, il le fera lui même en se tripotant :D "


Voila une attitude qui m'a convenu, c'est ce que j'attends du corps médical.



Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

Messages: 76

Date d’inscription: 11.01.2014

Localisation: Bruxelles

Travail: laboratoire

  • Envoyer un message privé

28

19. 12. 2016, 06:16

Serait il possible d'avoir son nom et adresse en mail privé .
Nous cherchons des médecins de confiance dans toute la francophonie

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

caillou (27.12.2016)

Messages: 657

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Expert Technique Informatique

  • Envoyer un message privé

29

19. 12. 2016, 09:19

"Serait il possible d'avoir son nom et adresse en mail privé .
Nous cherchons des médecins de confiance dans toute la francophonie"




------------------------
Je ne comprends pas cette attitude avec de telles prises de positions immuables... Et cyniques en plus de ça...

À chacun son avis après tout.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

Ce message a été modifié 2 fois, dernière modification par “OCP66C4” (19.12.2016, 23:00)


Messages: 76

Date d’inscription: 11.01.2014

Localisation: Bruxelles

Travail: laboratoire

  • Envoyer un message privé

30

19. 12. 2016, 21:57

C'est possible que j'ai des prises de position parfois un peu immuable.ce que je rencontre n'est pas toujours brillant!, et mes positions sont le résultat de plus de 2500 heures de travail et de recherches sur le sujet.
Du cynisme, cela ne m'intéresse pas je ne suis pas là pour cela
Je fais partie d'un groupe de bénévoles qui recherchent des médecins référents dans la francophonie pour les placer dans une base de données et aider des parents.

Tu as dit: Pour le décalottage total, laissez votre fils tranquille, il le fera lui même en se tripotant
Enfin une réaction normale!

Ton message de 09h19 n'apporte rien , celui d'hier oui!

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

caillou (27.12.2016)

31

27. 12. 2016, 11:39

Vous avez presque tous un point commun en fin de compte :

Vous faites des cas exceptionnels, des généralités. Vous devriez prendre du recul.


À te lire, tu es normal et nous (merci pour le presque) tous sommes des paranoiaques.
Je vais essayer de dire autrement ce qui a déjà été développé.
Les pays, où il y a le moins d'ablations du prépuce, sont ceux où les parents ne s'en préoccupent aussi peu que du dévelopement de la vulve (Japon, Chine, pays nordiques, pays d'amérique du sud, etc.)
Le décalottage est une fonction purement et exclusivement sexuelle. Il intervient naturellement vers 10 ans en moyenne.
Cette préoccupation du développement du prépuce et spécialement de sa retractibilité avant l'heure est donc vraiment un acharnement, une projection de craintes qui n'ont pas de fondement. Au delà de la vérification d'absence de rougeurs, elle peut rapidement devenir malsaine.
Il faut donc faire appel aux pédiatres justement, à ne pas renforcer cette recherche de la performance dans la normalité (qui n'existe pas) et détourner l'attention des parents de cette fonction purement sexuelle.
Comme precisé supra, le pénis sert à uriner pendant grosso modo les 15 permières années de la vie, et si l'on fait abstraction de la recherche solitaire du plaisir sexuel qui intervient vers 8/10 ans, tout intérêt allant au-delà d'une anomalie visible est malsaine, dans le sens qu'elle causera pour certains de ces enfants des sequelles, physiques comme psychologiques.



Même notre médecin traitant (généraliste donc) et OBSTÉTRICIEN de formation à l'origine a eu un comportement logique face au prépuce après un rapide examen "de surface" à savoir je cite : " Pour le décalottage total, laissez votre fils tranquille, il le fera lui même en se tripotant "

Voilà ce que j'attends des pédiatres.
Signature de ”caillou“ Caillou, la cinquantaine entamée, intact.

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." - Arthur Schopenhauer

Messages: 657

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Expert Technique Informatique

  • Envoyer un message privé

32

27. 12. 2016, 14:55

Vous avez presque tous un point commun en fin de compte :

Vous faites des cas exceptionnels, des généralités. Vous devriez prendre du recul.


À te lire, tu es normal et nous (merci pour le presque) tous sommes des paranoiaques.
.


Tout d'abord, bonjour Caillou,

Encore une fois, merci de ne pas dire ce que je n'ai pas dit ce sera un bon point de départ déjà.

Tu parles de "normalité", je n'ai jamais utilisé ce terme ni même, penser une seconde que toi ou Fw190a n'étaient pas "normaux".

Je ne fais pas non plus de jugement de valeur en parlant de paranoia.... Les mots et adjectifs ont un poids et mieux vaut bien les utiliser.

J'ai juste spécifié que beaucoup de gens ont tendance à faire des cas exceptionnels des généralités sur le sujet. Ceci est radicalement différent !

Merci également de respecter la façon de penser ou la manière d'être d'autres personnes, car, même si nous n'avons pas la même approche sur le sujet, celle-ci se respecte sans pour autant étaler "son savoir" avec des "moi je", "moi je connais", "moi je maîtrise car je cumule 3000 heures sur le sujet", bref, restons ouvert.

Je suis toujours prêt à débattre et ce que je dis est argumenté. Ceci ne veut pas dire que c'est forcement catégorique. Mais acceptez que d'autres points de vues sont possibles et qui, ne sont pas forcement les vôtres.

Bonne journée.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

33

27. 12. 2016, 20:50

"Serait il possible d'avoir son nom et adresse en mail privé .
Nous cherchons des médecins de confiance dans toute la francophonie"



------------------------
Je ne comprends pas cette attitude avec de telles prises de positions immuables... Et cyniques en plus de ça...
Aucn cynisme dans ce qu'écrit Fw190a. Pour le connaître personnellement et IRL, comme on dit, je t'assures qu'il est incapable de cynisme.
Fw190a est ce que j'appelle une âme pure et desintéressée par les jeux psychologiques.
J'ai cru comprendre que ton généraliste a produit tellement de bon sens que Fw190a désire le répertorier pour y orienter des patients nécessiteux, dans la mesure où ils se trouvent dans son environnement géographique. Rien de plus ne se trouve dans sa demande.



Tu parles de "normalité", je n'ai jamais utilisé ce terme ni même, penser une seconde que toi ou Fw190a n'étaient pas "normaux".
Tu essayes d'ériger en norme une attention pour le prépuce que nous trouvons malsaine. Non, cette attention n'est pas "normale", dans le sens que l'on puisse l'ériger en conduite à tenir, ni souhaitable. C'est pourtant ce que j'ai compris dans tes développements.



Vous faites des cas exceptionnels, des généralités. Vous devriez prendre du recul.
Ici, nous ne traitons pas des trains qui arrivent à l'heure.
Ce qui nous interesse ce sont des comportement normés qui sont erronés.
Et oui, nous prenons du recul depuis de longues années, en ce qui me concerne, depuis 2008. Mais bon... merci du conseil. Je vais y réfléchir.




celle-ci se respecte sans pour autant étaler "son savoir" avec des "moi je", "moi je connais", "moi je maîtrise car je cumule 3000 heures sur le sujet"
Bien, alors je suis sûr que tu comprendras que ta monopolisation des fils de discussion en dérange certains ici, qui préfèrent évoluer dans un environnement plus soft. Nous nous passons très bien d'une animation formelle, justement parce que nous respectons les temps de silence de chacun et leur envie ou non de s'exprimer.
Si tu veux bien prendre un peu de recul à ton tour, on va y arriver. Cela nous permettra aussi de mieux te connaître.


Mais acceptez que d'autres points de vues sont possibles et qui, ne sont pas forcement les vôtres.
Je n'ai pas d'autre choix que de constater notre desaccord sur la bonne attention à (ne pas) porter au prépuce des petits garçons. Ne pas être d'accord avec toi ne signifie pas pour autant ne pas accepter que tu puisses les exprimer.
Signature de ”caillou“ Caillou, la cinquantaine entamée, intact.

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." - Arthur Schopenhauer

Messages: 657

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Expert Technique Informatique

  • Envoyer un message privé

34

27. 12. 2016, 21:41

Hummm....

Je pense qu'un forum n'est pas fait pour débattre de ça après tout, ce n'est pas adapté et puis ça encombre le topic et réflexions inutiles dans le fond.

Je n'avais pas compris la réflexion de Fw190a que j'ai prise pour du cynisme car je pensais qu'il ne s'adressait pas à moi seul, son texte ne reflétait pas son désir que JE lui envois les coordonnées de mon médecin traitant.

Si cela est exact, je retire donc ce que j'ai dit sur son cynisme qui n'en était en fait pas. Désolé vraiment.

Je vois qu'il n'est pas possible des faire bouger les lignes toutes tracées, ça ne servirait à rien d'insister.

Je clos donc ce débat, chacun a exprimé ses opinons, vous avez un avis tranché sur la question cela vous appartient.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

35

28. 12. 2016, 07:50

un avis tranché
c'est le cas de le dire...
Signature de ”caillou“ Caillou, la cinquantaine entamée, intact.

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." - Arthur Schopenhauer