Vous n’êtes pas connecté.

  • “Nico” a initié cette discussion

Messages: 6

Date d’inscription: 31.05.2017

Localisation: Canada, Quebec

Travail: Étudiant

  • Envoyer un message privé

1

31. 05. 2017, 19:57

Conjoint d'une victime

Bonjour, je me présente, je suis un canadien de 22 ans, intactiviste sans le savoir depuis la première fois où j'ai entendu parler de mutilations génitales. Un enfant de 10 ans saisi souvent mieux l'horreur que sont ces pratiques que des adultes.
J'ai pris conscience il y a presque 5 ans de toute l'ampleur de ce problème et j'ai commencer à m'informer sérieusement sur le sujet. Étant un partisan fanatique des droits de l'homme, mais aussi de la science j'ai forcément développé un fort ressentiment à l'égard de ces pratiques.

Il y a presque 2 ans j'ai rencontré un homme sur internet, et on a décidé de se rencontrer dans un café. Il vient de France, comme la plupart des usagers ici je présume! Sachant qu'on a comme voisin un pays très méprisant des droits de l'homme surtout en ce qui concerne le droit à l'intégrité physique, et que de nombreux médecins canadiens y vont en conférence, ça m'a rassuré, je savais que la circoncision est très rare en Europe. Ça à bien marché et on est passé au choses sérieuses. Je fût pour le moins choqué de constaté qu'un immigrant français athée soit justement, circoncis.

Étant maître dans l'art de réprimer mes émotions, j'ai passé outre immédiatement et on a fait notre affaire, c'était bien. Il y avait peut-être un peu de déni là dedans, je sais pas. C'était la première fois que je le faisait avec une personne que j'aime. Par après je me posais quand même des questions..

Ensuite il m'a informer du pourquoi. Ça c'est passé au Quebec justement, peu après son arrivé à 18 ans. J'étais horrifié mais j'ai réprimé cette émotion et j'ai continuer d'écouter. Il avait un phimosis, qui comme vous le savez surement se traite avec des onguents, des exercices d'étirements ou une correction chirurgicale(et non une ablation) dans les cas extrêmes.

Malchance, le médecin de l'urgence avait probablement été à une conférence américaine, ou alors il se foutait carrément du bien-être de ses patients bref il lui a prescrit une circoncision. Ce jeune garçon de 18 ans dans un nouveau pays à donc rendez-vous chez l'urologue quelques jours plus tard.
Il s'est un peu informé sur sa condition et demande à se que la circoncision soit partielle. L'urologue, froid, le fait se déshabiller et commence l'opération. Il manque un truc vous vous dites? Et non, il fait ça dans son bureau avec une simple piqure dans le gland comme anesthésie. Le patient à trop bougé qu'il dit et il a coupé trop loin à cause de lui, alors la circoncision sera totale. Normal de bouger quand on pleure de douleur en se faisant circoncire à froid. L'opération finis par se terminer et il quitte. Il aura besoin de plusieurs mois de thérapie pour s'en remettre. J'ignore comment il a fais parce que moi je ne m'en remet toujours pas.

Je n'ai demandé aucun détail, j'en avais eu BEAUCOUP trop. Ce récit provient de ce que j'ai appris malgré moi.
J'en ai éventuellement parlé à quelqu'un qui à reconnu l'urologue en question. Il est surnommé le boucher et est bien connu dans la région. La pénurie extrême de médecins, surtout de spécialistes qui sévit au Québec à fait en sorte que toutes les plaintes contre lui ont été étouffé par l'administration, plusieurs urologues on quitter la région pour ne plus avoir à le côtoyer. Il profite aujourd'hui de sa retraite.

Lui il le vit parfaitement bien, et c'est plus qu'admirable. Je lui ait parlé en parti de ce que ça me faisait après qu'il m'ait tiré les vers du nez mais j'évite le sujet. Simplement parce qu'il le vit bien et je veux que ça reste comme ça. De mon côté, la façon dont ça c'est passé j'ai passé outre, plus ou moins. Mais je ne digère pas l'énorme manque que ça fait à notre vie sexuelle, surtout pour quelqu'un comme moi qui préfère vivement donner que recevoir, et que le faire par derrière ça ne m'intéresse pas trop. La réduction extrême de sensibilité est déprimante mais il y a aussi l'apparence mutilé et desséché.. J'essai de m'y habituer mais je n'y arrive pas. Je n'ai jamais eu d'autres partenaires et l'idée de ne jamais connaître une vie sexuelle satisfaisante est asser déprimante. Je n'irai jamais voir ailleurs c'est certains et je ne suis pas prêt à laisser tomber tout ce que j'ai avec lui, mais j'ai peur que ça devienne simplement beaucoup trop lourd.. Donc voilà c'était mon témoignage, j'espère qu'il aura été constructif.

Ce message a été modifié 2 fois, dernière modification par “Nico” (31.05.2017, 21:10)


4 membres ont remerciés l’auteur pour ce message.

Remerciements :

OCP66C4 (31.05.2017), fw190a (07.06.2017), Nicolas (10.06.2017), Marie (03.07.2017)

Messages: 779

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Chef d'entreprise - Commerçant

  • Envoyer un message privé

2

31. 05. 2017, 21:05

Bonjour Nico

Ce n'est pas souvent que nous avons la chance d'avoir de tels témoignages... Mais dur à encaisser cette histoire comme d'autres d'ailleurs...

Merci pour ce post en tout cas.

Heureusement que la restauration existe ! Qui sait, peut être que ce garçon trouvera la force de reconstruire son prépuce ! :thumbsup:
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Nico (31.05.2017)

  • “Nico” a initié cette discussion

Messages: 6

Date d’inscription: 31.05.2017

Localisation: Canada, Quebec

Travail: Étudiant

  • Envoyer un message privé

3

31. 05. 2017, 21:16

Merci à toi ^^

Bonne chance dans ta reconstruction !

Messages: 957

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

4

01. 06. 2017, 12:15

Bienvenue Nico.

Après Nicolas qui est l'un des fondateurs de ce forum et surtout le créateur du site Droit au Corps - Pour l'abandon des mutilations sexuelles et Nicoco qui, à une époque fut le principal animateur de ce forum, voici maintenant Nico. 8o
A priori, ce prénom semble prédestiné en ce qui concerne la sauvegarde des prépuces. :D

Pour ton copain, si un jour, ça lui dit d'entamer une restauration, il saura où s'adresser (voire à qui s'adresser pour un soutien de proximité :thumbsup: )

Pour le Québec, il y a un ou 2 ans, sur un forum d'adultes qui se font circoncire, un étudiant s'est inscrit en janvier ou février pour se renseigner à propos d'une circoncision qui lui était proposée en juin (pas de possibilité avant, peut être à cause de la pénurie dont tu parles). Je lui ai proposé dans les mois qu'il avait à attendre s'étirer le prépuce pour résorber lui même son phimosis, mais il n'a pas semblé intéressé.

Cette année, c'est un étudiant français aux états unis avec un léger phimosis qui s'est trouvé une copine américaine qui avant lui n'avait connu que des circoncis et était mal à l'aise avec un pénis intact. ;(

Je lui avais proposé à lui aussi de prendre le temps d'étirer son prépuce, mais il n'a pas voulu retarder ses bats amoureux. :rolleyes:
Par rapport aux opérations envisageables, un urologue français et un étudiant en médecine lui avaient dit que pour lui une circoncision partielle serait suffisante, mais ils n'en font pas aux états unis :thumbdown:

Finalement, il a choisi de se faire circoncire à l'américaine :cursing: plutôt que d'attendre l'été pour une opération moins radicale en france. ?(

Dans le cas de ton copain, :love: tu l'auras connu trop tard ;(
Dommage pour son prépuce.

Sinon, si ça te dit, comme tous les arrivants sur ce forum, tu peux te présenter ici : Vous ... Mais en résumé
Certaines questions sont orientées restauration du prépuce, mais il y a déja un intact masculin et une femme qui on laissé leur fiche de présentation.
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Nicolas (10.06.2017)

  • “Nico” a initié cette discussion

Messages: 6

Date d’inscription: 31.05.2017

Localisation: Canada, Quebec

Travail: Étudiant

  • Envoyer un message privé

5

01. 06. 2017, 19:15

Si Nikola Tesla pouvait parler il serait surement intactiviste aussi!
Merci pour les témoignages, plus rien ne m'étonne aux USA.

Messages: 72

Date d’inscription: 26.05.2015

Localisation: Près de Montréal

  • Envoyer un message privé

6

02. 06. 2017, 04:59

Salut, je suis québecois, circoncis deux fois dans ma jeune age à cause de phimosis.

Je suis horrifié d'apprendre ça. Moi, ça c'est passé à la fin des années 70, mais là, on parle il y a beaucoup moins longtemps?

La route est longue pour changer les mentalités, mais j'y crois.

  • “Nico” a initié cette discussion

Messages: 6

Date d’inscription: 31.05.2017

Localisation: Canada, Quebec

Travail: Étudiant

  • Envoyer un message privé

7

06. 06. 2017, 03:49

C'est du n'importe quoi.. Une telle incompétence chez des médecins c'est aberrant !

Les années 2010 que ça c'est passé, par un boucher qui a eu son diplôme dans ces eaux là, les années 70, j'imagine. C'est particulièrement rare au Québec selon mon expérience, probablement moins à Montréal, mais en région c'est rare.

Messages: 631

Date d’inscription: 15.12.2013

Localisation: Paris

Travail: Progressiste

  • Envoyer un message privé

8

10. 06. 2017, 17:53

Salut Nico et merci pour ce témoignage bouleversant (encore un). :(

Je trouve intéressant d'avoir le point de vue d'un conjoint. Sur Droit au Corps il y a un témoignage d'une conjointe qui découvre la circoncision : Sexualité avec un circoncis : "J'ai le sentiment d'un sexe qui ne serait plus vivant"

Je suis intéressé d'avoir plus d'info sur la manière dont cela altère ta sexualité.
Tu dis que tu as du mal avec l'aspect "mutilé et desséché" : je comprends, moi aussi. Tu dis aussi qu'il y a une réduction de sensibilité, mais à quel niveau ? Tu dis ne pas avoir eu d'autres partenaires, donc tu compares par rapport à toi ? As-tu des exemples ?

Merci et courage !
Signature de ”Nicolas“ Mon corps, mon droit ! - Ma restauration du prépuce.

  • “Nico” a initié cette discussion

Messages: 6

Date d’inscription: 31.05.2017

Localisation: Canada, Quebec

Travail: Étudiant

  • Envoyer un message privé

9

09. 08. 2017, 22:00

Je suis intéressé d'avoir plus d'info sur la manière dont cela altère ta sexualité.
Tu dis que tu as du mal avec l'aspect "mutilé et desséché" : je comprends, moi aussi. Tu dis aussi qu'il y a une réduction de sensibilité, mais à quel niveau ? Tu dis ne pas avoir eu d'autres partenaires, donc tu compares par rapport à toi ? As-tu des exemples ?

Merci et courage !

Bonjour.
La réduction de sensibilité est frappante par le temps et la force nécessaire pour provoquer un orgasme. Je compare par rapport à moi et selon des témoignages en effet.
Pour moi il suffis de faire coulisser le prépuce sans appliquer de pression à une vitesse d'environ 2 va-et-vient par secondes, et au bout de 3-4 minutes c'est réglé, ça peut même prendre moins d'une minute, ou plus de 20 minutes en adaptant la technique, si besoin. Je peux recommencer 1 ou 2 minutes après et avoir un autre orgasme mais c'est légèrement plus long.
Pour lui, dans des conditions optimales, il faut minimum 10 minutes, avec une forte poigne et des va-et-vient 2-3 fois plus rapide, sinon les sensations sont minimes. Je m'épuise asser vite mais l'usage d'un lubrifiant facilite les choses, la pression nécessaire est moins élevé mais reste anormalement laborieuse. Ce n'est pas le temps nécessaire qui est dérangeant mais le fait qu'il faille y aller brusquement pour obtenir une sensation, et que le seul moment où il y a sensation intense, c'est une fois l'orgasme atteint.

Messages: 772

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

10

13. 08. 2017, 18:04

Salut Nico, une belle preuve de compassion que tu nous livres dans ton témoignage.

Au delà de l'acte barbare qu'est la circoncision, le plus important ici est que ton copain le vive bien. D'ailleurs tu as l'air de le vivre beaucoup plus mal que lui.
Toi tu as le recul que lui n'a pas encore. Une vision plus objective mais aussi plus pessimiste de la circoncision. Trouve le bon équilibre.
Fait en sorte de ne pas le brusquer. C'est à lui de prendre conscience de ses difficultés et pourquoi pas de les anticiper.
Je pense que tu es suffisamment attentif envers lui pour voir le moment où il se retrouvera face à la réalité et ce sera à ce moment là qu'il faudra lui apporter des solutions.

Pourquoi éviter le sujet avec lui si ça te tiens à cœur. Les non-dits ne sont pas bons dans un couple. Sans être en mode "catastrophiste" vous pouvez échanger sur le sujet.
Ce que tu lui exposeras, soit il le vivra plus tard soit il ne le vivra pas. Mais en attendant, tu auras pu échanger sur le sujet avec lui.
Garde à l'esprit et accepte que ce qu'il te répondra n'engage que lui et sa perception actuelle. À toi de l'aider à faire évoluer sa perception.

Si il le vit bien et que tu ne veux pas le braquer, cela n'empêche pas qu'il puisse entendre ce que tu as à dire.

Pour ce qui est de ton dernier message sur la sensibilité, elle peut être certes accrue chez un intact mais nous sommes tous différents face aux ressentis.
Nous ressentons les choses de façons différentes et aussi avec des moyens différents.
Je prends souvent comme exemple les gens qui aiment les piments et ceux qui ne peuvent pas en manger. Question de gouts, de sensibilités, de traitement de l'information dans le cerveau... Les gens frileux, ceux qui n'ont jamais froids (comme au Quebec, en t-shirt par -2° :thumbup: )...

Depuis sa circoncision, la kératinisation s'est installée. Le fait de devoir donner plus de pression pour avoir des sensations est courant chez les circoncis, le plaisir qu'il pouvait avoir avant sa circoncision à laissé place à un nouveau chemin neuronal dans son cerveau. Le soucis avec la "pression", c'est que pendant l'acte le gland s'insensibilise et du coup il faut plus de temps pour les ressentis. C'est une réaction de défense du corps. Frottez votre doigt de plus en plus fort sur un de vos orteils vous verrez qu'à un moment donné ça va s'insensibiliser voire "fourmiller".
Malheureusement il n'y a pas d'autres possibilités de donner ou de prendre du plaisir il faut passer les barrières de la kératinisation et de la coupure sensitive de la surface du gland en augmentant la pression au toucher. Le lubrifiant facilite les bonnes sensations au contraire du "dry" qui donne aussi des sensations désagréable sur la surface de la peau.

Tu sais qu'il y a des solution "efficaces". La restauration en est une. Quand il sera prêt tu pourras l'aider et le soutenir dans sa démarche.

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Nico (19.08.2017)