Vous n’êtes pas connecté.

1

27. 08. 2017, 18:06

Remboursez-moi ma vie.

j'ai un peu parcouru le forum en diagonale. ce forum sera surement mon livre de chevet pour les 2 ans à venir.

j'ai déjà fait un topic où je me présente et où je témoigne dans la section "restauration" parce que j'envisage d'en débuter une prochainement.

à ce stade de ma démarche je n'ai qu'internet pour me documenter, et je n'ai rencontrer aucun médecin pour me renseigner sur le sujet, me confirmer ou m'infirmer qu'une restauration du prépuce résoudrait mes douleurs (dues à une circoncision ratée ou que mon corps à du mal à accepter car réalisée à 29 ans)

Restauration pas Rapide





je viendrais participer à d'autres topics, certaines choses me font réagir. oui la circoncision est traumatisante, on enlève à un homme sa virilité, on la prend on la jette à la poubelle. et souvent c'est une femme dénommée "maman" qui fait ça. la même maman qui à castrée MON chien sans me demander ma permission.

dans mon cas, ce n'est pas ma mère qui m'a fait faire une circoncision, mais c'est ma mère qui a fait le choix de ne jamais me décalotter. la circoncision n'était qu'une conséquence de cette négligence. alors vous semblez surpris d'être à ce point traumatisés, mais dans la vie y'a des choses qui nous marquent à jamais. c'est pas comme une ex avec on serait sorti 2 jours y'a 20 ans et dont on se rappelle même plus le prénom. c'est plutôt comme un être cher qu'on a perdu, qu'on se remémore tous les jours, et on ne peut pas le faire revenir, on vit avec. on s'habille, on va travailler, on mange, on dort. mais c'est là en nous, partout, tout le temps.



il y a une semaine, un homme en fauteuil roulant patientait à côté de moi chez le chirurgien. j'ai commencé à me dire. j'ai une vie heureuse, un toit, une voiture, un ordinateur, je suis en bonne santé, jeune, bien élevé, j'arrive à me faire apprécier des gens. je pourrais être en fauteuil roulant, handicapé à vie, voir sans domicile fixe, sans argent, sans rien.

et une semaine s'est écoulée. j'ai commencé à réaliser qu'il manquait un truc essentiel dans ma vie, un truc que j'avais jamais connu : je sexe. et je me dis que j'aurais peut être préféré être mort ou handicapé, mais avoir connu l'amour une fois dans ma vie.

alors avec le recul (ca fait 3 ans que je suis circoncis et que je développé des troubles/douleurs), je commence à me dire que ma vie pourrait difficilement être pire. et je comprends la détresse de tous ceux qui sont ici. la mienne est peut être même un peu plus grande, car ma circoncision a engendrée des douleurs, et que j'avais déjà d'autres douleurs avant la circoncision. en gros, la circoncision à remplacé ma douleur par d'autres, et n'a fait que déplacer le problème.

j'ai envie de croire que ce n'est pas irréversible, que ma peau est effectivement douloureuse car maltraitée lors de la masturbation et coupée trop courte. j'ai effectivement les testicules qui remontent, donc je suis dans un cas de figure ou la peau est trop tendue. peut importe si aucun médecin n'arrive à cette conclusion, les faits parlent d'eux-mêmes et j'ai pas tellement envie de faire confiance à la médecine. les médecins (français) ne semblent même pas comprendre au nom de quel grain de folie récupérer la peau du prépuce me serait bienfaiteur. et allez trouver un médecin qui s'y connaisse en restauration du prépuce. bon courage.





et si c'est le diable qui nous a pris notre virilité, dieu nous la rendra grace à la restauration. et on prendra tous notre revanche sur la vie. amen ^^

(j'aurais bien fait 300 pages de plus mais pas envie de vous saouler)

Messages: 844

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Chef d'entreprise - Commerçant

  • Envoyer un message privé

2

27. 08. 2017, 18:32

Salut Michael....

Décidément, en ce moment, c'est la période des traumatismes... Vous êtes de plus en nombreux a raconter vos expériences et ça me déprime.

Pas que je ne sache pas que ça existe, non, mais j'imagine tout à fait votre souffrance, je la ressens même !

Surtout dans ton cas... Circoncis il y a 3 ans.... Je n'ai pas de mots !! Je ne ferais qu’aggraver les choses !

Michael, la restauration est possible oui, il y a des solutions.

Mais la restauration demande du courage, de la volonté et de l'assiduité. Compte 2 ans pour avoir de bons résultats.

A lire ton témoignage tu dois être en CI-1 ! Donc il y aura du travail.

Mes quand tu verras les bénéfices au fur et à mesure de ta restauration, cela te rappellera ton coté INTACT que tu avais connu jusqu'alors.

Les médecins ne connaissent pas forcément la restauration du prépuce.

Je prépare un post pour partager mon expérience sur le sujet, en effet, ce mois-ci, je me suis confronté au corps médical la dessus et j'ai expliqué la restauration du prépuce à un médecin généraliste...

Et bien... J'ai beaucoup à dire et pas forcément de mauvaises choses !

@ très bientôt
Quand tu seras prêt, n'hésite pas, nous seront la :thumbup:

OCP66C4
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

3

27. 08. 2017, 19:43

j'imagine que pour récupérer ma sexualité perdue je me reconvertirai en acteur porno une fois ma guérison terminée ! :D

en attendant j'aime beaucoup ce forum, je m'étais pas inscrit sur un forum depuis plus de 10 ans, et il y a une forme de solidarité entre circoncis qu'il n'y a pas sur doctissimo (le genre de site ou on raconte ses drames pour tomber sur de parfaits inconnus qui viennent finir de nous poignarder !). je vois d'ailleurs que toi aussi commodore 64 tu n'as pas hésité à poster des photos de ton pubis. c'est tellement encourageant que j'ai du mal à croire que ce ne soit pas un fake :D

perso je n'aurais pas le courage de poster de photos je pense. mais j'aime croire que chaque médaille à son revers et que chaque malheur s'accompagne d'un bonheur. aussi, si je n'avais pas été circoncis, je ne vous aurais pas connu. donc c'est une occasion de tisser des relations sociales avec des personnes qui partagent le même genre de frustration et de courage !

et il est même probable que je trouve aucun expert en restauration du prépuce et que finalement je m'en remettrai à vos conseils quand à éviter de me blesser ou autre. j'envisage de devenir chauffeur de bus et j'imagine que je pourrais pas exercer mon métier car avec les vibrations au poste de conduite, si j'ai un élastique accroché au pénis, cela pourrait être dangereux ! tant pis je prendrais un job de caissier ou vendeur pour 1 ou 2 ans, je vais pas en mourir ^^

j'espère que de temps en temps vous organisez des rencontres, pas forcément amoureuses d'ailleurs, surtout si la circoncision ne concerne que les hommes, doit pas y avoir beaucoup de filles par ici ^^

Messages: 988

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

4

27. 08. 2017, 20:50

dans mon cas, ce n'est pas ma mère qui m'a fait faire une circoncision, mais c'est ma mère qui a fait le choix de ne jamais me décalotter. la circoncision n'était qu'une conséquence de cette négligence.

Sur ce point, j'ai un avis différent.

Mes parents (et principalement ma mère et ma grand-mère paternelle) n'ont pas non plus cherché à me décalotter très jeune. Et donc, à 9 ans, alors que j'avais un joli petit kiki qui se terminait par un petit bout de tuyau, j'ai signalé à ma grand mère une sensation de brulure au moment de faire pipi. Donc, visite du médecin, premier décalottage de ma vie :cursing: , phimosis diagnostiqué et circoncision :(

Depuis que je m'intéresse à ce genre de sujet, comme il y a des avis partagés sur le décalottage des enfants, j'avais lancé une discussion :
Faut-il décalloter un jeune enfant ?

Mon avis à présent est qu'il faut éviter de décalotter trop jeune et que seul le propriétaire du prépuce est habilité à tenter de le décalotter. Au moins, lui n'ira pas jusqu'à se faire mal et de créera pas de lésions qui auront pour effet de rendre certaines zones du prépuce moins souples (phimosis cicatriciel).

A 9 ans, si j'avais une irritation du méat, ou du bout du gland, ou de la partie interne du prépuce, ce n'était pas en enlevant ce dernier quitte ensuite à avoir un gland très douloureux au contact que j'aurai aimé être soigné, mais avec des médicaments.

Je ne reproche pas à mes parents de ne m'avoir jamais décalotté, je reproche juste au soignant d'avoir choisi la chirurgie comme méthode de traitement.

Je pense que 14 ans peut être un bon âge pour commencer à décalotter. Mais 12 ans, ça va aussi si le garçon s'intéresse à ça.

A 12 ans, le pénis est petit par rapport à la taille qu'il aura à l'age adulte. A 14 ans, il a déjà grossi, mais il reste une marge de +50 % environ. Donc, en décalottant vers cet âge là, on étire l'ouverture du prépuce et si on arrive à décalotter au repos, sans que ça force, les érections nocturnes entretiendront l'ouverture et pendant qu'au fil des années le pénis (et notamment le gland) grossira, l'ouverture du prépuce s'étirera en conséquence.

Au contraire, si on ne décalotte pas dans la tranche d'âge 12 - 16 ans alors que l'ouverture est trop serrée pour que le gland sorte tour seul en érection, le prépuce va continuer à s'allonger pour s'adapter à un gland de plus en plus gros et lorsqu'on voudra se mettre à décalotter avec un pénis d'adulte mais une ouverture pas plus grosse que celle qu'on avait déjà enfant, l'augmentation de diamètre à obtenir sera bien plus conséquente pour rattraper le retard.

Mais de toutes façon, entre les manipulations à la main et les dilatateurs mécaniques aujourd'hui disponibles, il y a pas mal de possibilités sans chirurgie :
Restauration du prépuce : traitement alternatif du phimosis
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

Messages: 844

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Chef d'entreprise - Commerçant

  • Envoyer un message privé

5

27. 08. 2017, 21:16

Alors comme ça tu m appelles commodore 64 ??

Lol

Pour te répondre ce n'est pas un fake, c'est une réalité.

J'ai découvert grâce a mes contacts ici, les fondamentaux de la restauration...

Et les résultats sont très encourageants, j en suis a 50%.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

6

28. 08. 2017, 00:16

Et donc, à 9 ans, alors que j'avais un joli petit kiki qui se terminait par un petit bout de tuyau, j'ai signalé à ma grand mère une sensation de brulure au moment de faire pipi.


c'est une situation compliquée.

très compliquée.

j'avais un genre de micropénis impossible à décalotter. on l'a fait 2 fois chez le médecin quand j'avais 3 ans. à chaque fois cela durait une heure, et je me tordais de douleurs pendant 15 jours (sang, énormes brulures au moment d'uriner au point de retenir mon pipi toute la journée). ma mère n'est pas très persévérante, elle a vite jetée l'éponge pour me laisser voguer à mon triste sort.



je n'ai jamais compris le concept du décallotage, vu que j'avais jamais été décalloté. je pensais juste qu'il fallait nettoyer temps en temps. je ne savais même pas ce qu'était un phimosis jusqu'au jour de voir l'urologue. à l'âge de 15 ans, j'ai commencer à jouer avec mon zizi, bien sur j'ai essayé de le décalloter sous la douche, pendant des heures, pour m'amuser. j'ai commencé à comprendre qu'il se décallotait pas en entier, que j'avais très mal quand j'essayais. je ne savais même pas que c'était anormal. vers 19 ou 20 ans, j'ai commencé à remarquer que mon frein rétrecissait, que le décallotage ne se faisait même plus à 50%. je n'avais personne à qui parler. j'ai grandi seul avec ma mère et ma mère et moi ne nous parlons jamais.



vers 23-24 ans, mon sexe a commencé à devenir très gros et très gonflé, comme s'il y avait des ordures ménagères dans mon zizi et que les éboueurs n'étaient jamais passés ^^. j'ai envoyé un mail à un urologue, demandant si je pouvais lui parler sans carte vitale (ma mère la gardait secrètement enfermée dans un tiroir). vers 27 ans, j'ai trouvé le courage de dire à ma mère "tu deviens gateuse, tu va finir par me perdre ma carte vitale, je la range dans mon porte feuille". rien que pour trouver ce courage la de défier ma mère il m'a fallu 3 ou 4 ans


il faut se remettre dans le contexte, j'étais obèse (je faisais 135 kilos, aujourd'hui j'en fais 75) je sortait pas dans la rue, je téléphonais jamais (je voulais pas que ma mère m'entende parler au téléphone) je faisais rien de ma vie. vraiment rien. j'avais aucun ami, aucun travail. je passais mes journées à faire du vélo d'appartement et mes nuits à promener mon chien des heures durant (c'est comme ca que j'ai perdu du poids ^^)



ca va bientot faire 10 ans que j'essaye de reprendre ma vie en main, j'ai tout juste fait une circoncision et perdu 60 kg. il y a 1 an j'ai perdu mon chien d'un cancer (il était très jeune) et ca a été le déclic, je lui ai promis que j'allais avoir une vie heureuse parce que c'est ce qu'il aurait voulu



j'ai fait un procès à ma mère pour lui demander l'interdiction de m'approcher. depuis je vis seul et je suis tellement plus heureux. j'ai tout juste commencé une désensibilisation à mes allergies qui dure 3 ans (je souffre énormément, crises de toux, crises d'exzéma, énormes migraines). j'ai passé un scanner pour voir s'il y avait une fissure au niveau des cicatrices de ma circoncision. j'ai aussi soigné un kyste que j'avais dans le dos depuis 3 ans (une énorme bosse, et je me baladais dans la rue comme ça).



ma mère et moi ne nous parlions pas, mais elle avait ma carte vitale, elle me voyait faire des crises d'allergies. et petit j'étais pas cencé engueuler ma mère pour lui dire "hé ho décallote moi" je comprenais rien à la nature. dès que j'étais en âge de m'y intéresser, j'ai fait ce que j'ai pu, sans meme savoir qu'avec le temps le frein se refermerait. et quand je suis aller voir l'urologue, je lui ai jamais demandé de me circonscire, j'ai juste précisé que j'avais mal quand je décallotais, que je n'avais jamais réussi à décalloter complètement.



il apparait clairement que quand j'ai pris conscience du probleme (à l'age de 15 ans) il était déjà trop tard (edit : pour décalloter complètement sans intervenant extérieur). et comme j'ai toujours vécu seul avec ma mère, je vois personne d'autre à blamer. qu'on ne se parle pas est une chose, mais qu'elle me confisque ma carte vitale sans jamais se préoccuper de ma santé en est une autre.




bref, je sais pas vous, mais passé 8 ou 9 ans, j'avais plus envie que ma mère me voye nu, et encore moins qu'elle me touche le zizi, c'était à elle de m'apprendre à le faire seul, de m'habituer quand j'étais petit. c'est comme si je devais me changer les couches tout seul à l'âge d'un an. j'estime qu'il y a quand même certaines choses qu'il sont de la responsabilité d'un parent. je ne la déteste pas. elle est usée par la vie, âgée, et même malade des nerfs. je suis pas venu au monde avec une notice "bonjour maman pense à me décalloter bisous" mais avoir un gosse ça s'assume. je n'ai jamais eu accès aux études, je porte les vêtements que mon frères portait 15 ans avant moi quand il était petit (il à déménagé quand j'étais jeune), on a quasiment jamais eu de chauffage ou d'eau chaude. alors que ma mère a toujours été très riche. l'an dernier, elle m'a filé un peu d'argent, et on s'est entendus pour ne plus jamais se revoir. j'ai de quoi payer mon loyer, ma bouffe et mes études, et faire ma vie d'étudiant avec 10 ans de retard.



bref si je dois blamer une personne c'est ma mere, pas le chirurgien, le chirurgien n'aurait jamais eu à intervenir si je n'avais pas été négligé toute mon enfance. et moi j'ai pas la science infuse, même plus tard quand j'ai compris que j'arrivais pas à décalloter j'imaginais même pas qu'il pouvait y avoir des conséquences autres que l'impossibilité d'accéder pour nettoyer. d'ailleurs le premier problème de santé que j'ai voulu résoudre c'était celui la, des l'âge de 23 ans quand j'ai envoyé un mail à un urologue. et après à 27 ans si j'ai piqué la carte vitale c'était dans le seul but de voir un urologue parce que j'étais en panique de voir mon sexe se gonfler (j'avais beau avoir des allergies et une bosse dans le dos, seul mon sexe me preoccupait rellement)

bref, je suis pas la pour faire le procès d'intentions de ma mere de toutes facons, je suis juste là pour témoigner, après ca fait partie du temoignage, mais c'est pas pour autant que je vais crier sur tous les forums que je la déteste, c'est pas le cas.



simplement je n'endosserai pas la responsabilité d'avoir eu un parent qui m'a négligé et qui n'a pas pris soin de moi quand il le fallait. je ressent cette négligence depuis toujours et dans tous les aspects de ma relation avec elle (pendant des années elle m'a traité de fou elle m'a fait consulter plusieurs dizaine de psychologues). et l'absence de soutien moral de sa part ne faisait qu'empirer ma dépression. l'absence de soutien financier aussi. personne pour m'aider à faire les devoirs maison. devoir faire le ménage, vivre sans avoir aucune famille. quand on a eu la vie qu'elle a eu, on le droit d'être aigri, mais pas au point de délaisser son enfant ou de le laisser s'élever seul. c'est un problème qui touche tout le monde dans une société kleenex ou l'homme n'est plus qu'un organe reproducteur, et l'enfant un produit de consommation. on le désire comme on a envie de fraises.



si seulement j'étais une femme. j'aurais la garde de mon enfant en cas de problème avec mon mari, j'aurais pas de problème de décallotage, je serai pas taxé de gros pervers sexuel à chaque fois que j'adresse la parole à une inconnu du sexe opposé, et j'aurais des tas de morts de faim qui viendraient me draguer du matin au soir. j'ai essayé de refaire le message, mais désolé c'est trop complexe pour être résumé en 3 phrases. je n'ai ren à cacher et j'assume tout ce que j'ai fait. simplement si je vois ma mère pointer une arme sur moi, je vais pas dire que je lui ai demandé de me tirer dessus. je sais reconnaître mes torts mais pas la. pas pour ca ^^

Ce message a été modifié 1 fois, dernière modification par “michael” (28.08.2017, 01:58)


7

28. 08. 2017, 00:31

Alors comme ça tu m appelles commodore 64 ??


CPC464 pour les intimes ^^
(d'ailleurs cpc c'est amstrad, pas commodore, j'ai confondu !)

Ce message a été modifié 1 fois, dernière modification par “michael” (28.08.2017, 02:05)


Messages: 91

Date d’inscription: 11.01.2014

Localisation: Bruxelles

Travail: laboratoire

  • Envoyer un message privé

8

28. 08. 2017, 18:53

Bonjour michael

Concernant les parents que tu dis qu'ils doivent décalotter leur enfant, je ne suis pas d'accord du tout, c'est très mal vécu.
personne n'a à faire du mal à un enfant et encore moins infliger des douleurs sexuelles à répétition

par contre il fallait te donner des explications pour apprendre à décalotter. L'urologue devait te l'enseigner!
Tous les jours, j'aide 2,7 garçons à apprendre à décalotter, c'est comme le reste , cela s'apprends.

Un médecin n'a pas à faire tordre de douleur un enfant au cours de décalottage forcé, je connais plusieurs jeunes qui ont été dégoutté de la sexualité à cause de cela et qui n'ont jamais abordé de partenaire parce qu'ils ont fait l'amalgame sexualité = douleurs, = persécution sexuelle= dégoût

En général les jeunes que j'aide ont entre 13 et 25 ans
C'est dommage que je ne t'ai pas rencontré plus tôt, j'ai commencé à aider les jeunes en 2013.

mon site est : Phimosis ABC : accueil
Bon courage michael

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

NICOCO (28.08.2017)

Messages: 844

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Chef d'entreprise - Commerçant

  • Envoyer un message privé

9

28. 08. 2017, 19:00

Alors comme ça tu m appelles commodore 64 ??
CPC464 pour les intimes ^^
(d'ailleurs cpc c'est amstrad, pas commodore, j'ai confondu !)
Ben alors tu confonds ?

:D


J'ai toujours préféré le CPC6128, notamment pour son lecteur de disquette 3" et ses 128 ko de Ram :love:
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

NICOCO (28.08.2017)

Messages: 795

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

10

28. 08. 2017, 19:45

Bonjour à tous et bonjour Michael, bienvenue sur le forum.

Personnellement c'est en forçant mon décalottage à 3 ans que mon sexe a été blessé, d'infections en surinfection en a suivit ma circoncision.
Dans les faits, ma mère et ma grand-mère (qui a eu 3 garçons) ont essayé de me décalotter sur les conseils du médecin ou sur l'expérience de ma grand-mère... Toujours est-il que si "ils" avaient laissé mon prépuce tranquille, je ne serais peut-être pas là aujourd'hui avec vous.

Je suis donc d'accord avec Fw190a, moins il y aura de décalottage forcés, moins il y aura de conséquences (phimosis, paraphimosis, lichen etc.).
Toutefois je comprends ta colère et j'imagine très bien que tu aurais aimé qu'on te dise comment décalotter toi même.
Malheureusement ta mère n'est pas la personne la plus "concernée" pour les décalottages. Qu'elle t'apprenne à mettre un tampon si tu étais une fille, serait dans ses cordes, mais le décalottage de son garçon... Si elle même n'a pas appris à le faire...
De plus tu précises qu'à 8-9 ans tu ne voulais plus que ta mère te vois nu, donc pudeur et intimité. N'a-t-elle pas simplement respecté ce que tu souhaitais?

Tu as un frère, est-ce que ton frère s'est retrouvé dans la même situation que toi ?
Si avec ton frère le fait de ne pas le décalotté n'a posé aucun problème, pourquoi le faire sur le dernier ?

À ce stade, tu dois être en colère parce que tu as le sentiment que je prends la défense de ta mère. Que nenni, je veux juste essayer d'être le plus objectif possible. On focalise très souvent sur l'arbre qui cache la foret de la souffrance.

Tu dois distinguer les différentes souffrances :
Tes rapports conflictuels avec ta mère ( ta mère est une personne et tu en es une autre)
Ta "phobie sociale" (mot un peu violent mais qui résume ta période d'isolement justifiée ou non).
Ta sexualité et le regard que TU portes sur elle.
Ton phimosis et ta circoncision, car se retrouver seul pendant des années face à un problème "intime" pérennise la souffrance.
Ton manque de représentation de figure(s) "masculine(s)" (qui peut jouer sur l'estime et la confiance en soi), avant le sexe qui fait l'homme, il y a l'identification.
La perte l'année dernière du seul ami qui a toujours été là pour toi.


Attention avant de me tomber dessus, tes messages sont touchants et ta façon de nous les décrire sont le reflet de ce que tu ressens; je ne remets aucun de tes mots en doute et encore moins ta souffrance.

Si tu le souhaites nous pouvons continuer à discuter en MP et quoi qu'il en soit tu trouveras ici toute l'aide dont tu as besoin.

Tu as repris ta vie en main et c'est tout ce qui doit compter pour toi.

A très vite
Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

fw190a (28.08.2017)

11

29. 08. 2017, 00:46

merci nico et avance rapide (fw - fast forward) pour le temps que vous avez passe a lire mon roman (et les autres petits curieux aussi ^^). non aucune raison de vous tomber dessus, au contraire, je sens votre bienveillance. que les opinions diverges, c.est pas un drame, le forum est justement la pour discuter !

la nature est faite pour qu un enfant soit eleve par 2 parents, mais aujourd hui, ca n est plus le cas, alors les petits garcons sont eleves seuls par des mamans qui ne decallottent pas leurs enfants. j en vois tous les jours. tout a l heure dans le bus, j avais envie de dire a la dame "vous le decalottez ce petit bout de chou hein ? mais je serai surement passe pour un fou, et je me suis dit qu il etait peut etre meme deja circoncis". depuis que je frequente ce forum, j ai des pensees un peu tordues ! bref, chacun son avis sur l education des enfants et la responsabilite des parents. j ai donne le mien je respecte le votre.


si ma mere n avait pas castree mon chien, aujourd hui il aurait des enfants et je serai avec ses enfants. castrer un animal ou un humain, c est pire que l abattre. la circonsision c est un peu une demi-castration j ai envie de dire. quand on a un frere de 15 ans de plus que soi, on est pas de la meme generation, on a ni les memes occupations, ni l envie de jouer ensemble. il allait en boite pendant que je pissait dans ma couche. il n y avait pas d echange ou de partage avec ce frere. je comprend qu une mere ne connaisse pas grand chose a l intimite masculine. c est un point de vue qui se defend.


mais si nul n est cence ignore la loi, pourquoi nul ne serait pas cense ignore l hygiene intime de son enfant ? apres, meme en connaissance, comment savoir s il vaut mieux decalloter ou ne pas toucher, la encore la mere est pardonnable. dans mon cas, le probleme est aussi lie a l absence de communication. s il y avait un dialogue avec elle, j aurais pu lui confier ce genre de complexe et douleurs. vous imaginez vous que j ai du me trainer un kyste pendant 3 ans, dans l attente d une periode ode ma vie ou je ne devrais plus avoir de rendre de comptes a ma mere pour me soigner ? que mes allergies me faisaient (et me font toujours) tousser parfois jusqu a l etranglement. depuis un an que je vis seul, j ai passe tout mon temps libre a resoudre mes problemes de sante. des problemes que je trainais depuis parfois 10 ou 15 ans, parce que j avais ce rapport de soumission vis a vis de ma mere, et lui adresser la parole etait a mes yeux pire que la mort.


bref, tout cela est du passe, si dieu le veut dans deux ans je serai en parfaite sante. je suis tourne vers l avenir et tres optimiste. j ai repris le sport en salle aujourd hui. c etait vraiment fantastique la prof est vraiment top et j avais pas passe un si bon moment depuis tellement d annees. je voulais dire un truc sympa a la prof en partant mais en voulant la faire rire je me demande si je l ai pas offusquee. les gens comprennent pas toujours quand on essaye d etre drole et gentil. j aurais surement une occasion de me rattraper avec elle.

quand j aurais le temps je vous spammerai en mp pour vous laisser mon 06 parce que vous etes vraiment tous d une gentilesse spontane ici comme quoi il faut avoir vecu les choses pour les comprendre et mon plasticien a beau avoir tous les diplomes qu il veut il vous arrive pas au petit doigt de pied, ni en termes de "soulagement psychologique", ni en termes de pertinence de ses conseils.

Ce message a été modifié 1 fois, dernière modification par “michael” (29.08.2017, 00:59)


1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

NICOCO (29.08.2017)

Messages: 795

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

12

29. 08. 2017, 13:35

comme quoi il faut avoir vecu les choses pour les comprendre
Personne ne comprendra mieux ce que tu ressens que toi ;)
C'est pour ça qu'un bon thérapeute ne guéri pas son patient mais l'aide à se soigner tout seul.
Ici nous avons tous un point commun: la circoncision et ses dérivés, mais nous avons tous un vécu différent, des ressentis différents, des perceptions différentes. Chacun t'apportera son point de vue plus ou moins objectif, mais quoi qu'il arrive c'est TOI qui fait les choix, pas nous ;)
la circonsision c est un peu une demi-castration
La circoncision peut être vécu comme une castration entière, mais "symbolique". Elle touche à l'intégrité et l'image du corps.
Je t'invite à lire cet article sur le "Deuil du Prépuce" , que d'ailleurs je reprendrai dans quelques temps pour faire quelques mises à jour, je pense qu'il explique ce qui attrait à l'image du corps.

si ma mere n avait pas castree mon chien, aujourd hui il aurait des enfants et je serai avec ses enfants.
Je pense, et cela n'engage que moi, que ta mère a beaucoup de difficultés avec le fait d'être "responsable" de quelqu'un d'autre. J'y vois une corrélation avec l'idée d'avoir des enfants/chiots. Elle a fuit ses responsabilités avec toi et ne voulait pas en avoir d'autre avec des chiots.
Pour les puristes, il y a certes dans les faits un non respect du choix. Elle aurait pu te demander, à moins qu'elle connaissait déjà ta réponse et on en revient à la fuite des responsabilités...


J'ose avancer l'idée, que tu as pris soin de ton chien comme tu aurais voulu que l'on prenne soin de toi. Ton chien passait certainement avant toi émotionnellement, une forme de projection de soi vers le chien ( tu peux nous dire comment il s'appelait ? Ça m'évitera le péjoratif "chien").


pourquoi nul ne serait pas cense ignore l hygiene intime de son enfant ?
Les 3/4 des hommes, ne savent pas qu'utiliser du gel douche sur le gland peut être nocif...
Il y a des milliers de messages de jeunes sur le net qui demandent ce que c'est que l'espèce de fromage blanc (smegma) qu'ils ont sur leur sexe.
Et Fw190a ne me contredira pas, la majorité des hommes et des médecins ne savent pas résorber naturellement un phimosis.

Ta mère aurait pu certes agir autrement, mais ça aurait été l'idéal, pas la réalité.

si dieu le veut dans deux ans je serai en parfaite sante
Tu es le seul responsable de tes choix présents, Dieu ne pourra rien sans ta volonté ;)


Bon courage, j'attends le PM.

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

Messages: 988

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

13

30. 08. 2017, 01:40

Salut Michael

Je répond au message N°6 de cette discussion (déjà lu avant hier soir et hier soir, mais il faut bien s'arrêter de répondre à un certain moment, surtout si une discussion est active et pourrait continuer tard dans la nuit).

Par certains coté, ton passé, notamment au niveau familial est opposé au mien, par d'autres, il est identique.

Pour ma part, j'ai vécu une enfance et adolescence heureuse, mais très surveillée. Nous habitions au 80. Lorsque j'étais à l'école primaire, j'étais copain avec le voisin du 82 âgé de 2 ans de plus qui venais quelquefois jouer dans le jardin. Mais on m'avait dit de ne pas fréquenter les autres voisins, ceux du 78. Peut-être qu'ils n'étaient pas assez bien élevés. Il arrivait par contre au voisin du 82 d'aller voir les voisins du 78.

Dans ma chambre, ils ont mis une bibliothèque et ils l'ont de suite remplie de livres que je n'avais pas choisi, comme si c'était un débarras.

J'ai toujours respecté l'obligation de ne pas aller dans la chambre de mes grands parents et parents en leur absence, mais ces derniers (principalement ma mère et la grand mère) ne se gênaient pas pour aller quand ils voulaient dans la mienne. Comme ils farfouillaient même dans l'armoire, j'en avais planqué les clés et ils ont insisté jusqu'à ce que je les remette sur les serrures.

Quand j'étais au lycée, j'avais écrit un cahier de pensées (qui était donc dans ma chambre) et je me suis aperçu que ma mère et ma grand-mère l'avaient lu (ma mère qui était institutrice avait corrigé l'écriture et l'orthographe). J'ai perçu ça comme un viol psychique.

Durant les grèves d'étudiants de 1980, un soir, j'ai annoncé que j'allais rester à la fac comme les autres pour y dormir. Ma grand-mère, qui continuait, comme quand j'étais en 6ème de me demander chaque soir ce que j'avais mangé à midi, a répondu : et si on vous expulse, où c'est que tu iras ?

J'avais plus de 25 ans, lorsque après avoir annoncé que je partais pour quelques jours, pour finalement rentrer le soir même, j'ai surpris ma grand-mère dans ma chambre assise à mon bureau en train de lire mon courrier.

L'année de mes 30 ans, j'ai fait construire ma maison. La nouvelle a été mieux accueillie que je m'y attendais. Ils ont dit être contents que je dépense mon argent comme ça. Dans les achats de ma mère, il y a eu un lit 2 places, mais de toutes façon, mon choix était clair : si je prenais de la distance par rapport aux 2 femmes de la maison (sans à l'époque faire le tri des responsabilités entre elles, avec le temps qui a passé et un décès, c'est plus facile aujourd'hui), ce n'était pas pour qu'une autre femme vienne fourrer le nez dans mes affaires.

Je suis donc resté célibataire, et à notre époque du "divorce pour tous", ce n'est pas forcément idiot.

Vers 35 ans, j'ai repris des études pour changer de profession. Et comme tout n'a pas bien marché du premier coup, ça m'a permit pendant quelques années de vivre certains aspects de la vie étudiante que je n'avais pas connu plus jeune. J'ai fait certaines choses plus tard que d'autres, lorsque j'ai pu sans rendre des comptes détaillés à ma famille, et finalement, on en profite au moins autant en étant plus âgé.


Pour en revenir à toi, il y a eu aussi des comportements inadmissibles de ta mère, comme cacher ta carte vitale, mais je pense que bien avant, le problème est justement qu'elle ait voulu se mêler à mauvais escient de ton décalottage beaucoup trop jeune. Si des médecins t'ont fait mal à 3 ans à cet endroit là et que ta mère te faisais ch..r à te demander sans arrêt si tu avais "fait ton zizi", sans que tu comprennes à quoi ça sert, pas étonnant que vers 8 ou 9 ans, tu n'ai plus voulu que ta mère regarde à cet endroit là. Et ensuite, à l'adolescence, tu as délaissé cette partie de ton corps alors que c'était le bon moment pour te mettre à décalotter.

Une attitude plus intelligente aurait été de ne pas d'occuper du tout de ton "bout de tuyau" lorsque tu étais si jeune, et dans ce cas, vers 12 ou 14 ans, tu aurais pu le découvrir, et le décalottage serait venu naturellement suite à tes manipulations.

Parmi les jeunes que renseigne fw190a (et moi aussi un peu), il y en a beaucoup qui sont élevés seulement par leur mère et qui n'ont pas de grand frère pouvant leur servir de référence. Si un grand frère de 2 à 5 ans plus âgé peut être source de renseignements, c'est sûr qu'avec 15 ans d'écart, le tien avait de bonnes raisons d'être absent. A ce niveau, c'est comme si tu avais été fils unique.

Ta mère aurait gagné à connaître ce chapitre : Phimosis ABC : Livre chapitre 06 et toi le livre complet lorsque tu étais ado. Mais à l'époque, ce genre de document n'existait pas encore.

Bon, enfin, maintenant, tu as la possibilité de vivre ta vie et de connaître un peu plus tard ce que d'autres font beaucoup plus tôt.
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

14

05. 09. 2017, 23:30



Citation de “michael”
la circonsision c est un peu une demi-castration

- La circoncision peut être vécu comme une castration entière, mais "symbolique". Elle touche à l'intégrité et l'image du corps.
Je t'invite à lire cet article sur le "Deuil du Prépuce" , que d'ailleurs je reprendrai dans quelques temps pour faire quelques mises à jour, je pense qu'il explique ce qui attrait à l'image du corps.



je peux me tromper, mais j ai l impression (d apres les films porno que j ai pu voir !) que la circoncision etait plus ou moins "reussie" chez certains patients que d autres.

dans certains cas, la peau reste en assez grande quantite meme en erection, et coulisse plutot bien. dans la plupart des cas, il reste un peu de peau qui coulisse et recouvre legerement le gland en erection. (peu etre aux etats unis c est mieux maitrise). mais dans mon cas plutot particulier, la circoncision est douloureuse.

ce n est pas juste "l idee d avoir perdu un bout de peau". c est "avoir perdu tellement de peau que je ne peux plus toucher mon sexe sans ressentir un tiraillement ou pression douloureuse. (tout du moins quand il est en erection)

c est dans ce sens la que je parle de "castration". je n aurais pas de rapport sexuel avec le sexe que j ai dans son etat actuel (tout du moins pas sans d enormes douleurs). douleurs tres intenses au moment de l orgasme (car le tiraillement s'y fait a son plus haut niveau)

j ai du deja l evoquer mais impossible d avoir 2 orgasmes dans une journee. le premier orgasme stresse tellement ma peau qu elle devient comme irritee ou emflamee et encore plus douloureuse au toucher. il lui faut alors plusieurs heures pour se "detendre". si ca c est pas une castration, je vois pas ce que c est d autre !






la majorité des hommes et des médecins ne savent pas résorber naturellement un phimosis.



quand j ai parle de "restauration du prepuce" a mon plasticien, il m a repondu "c est psychologiquement qu il faut vous habituer a votre nouvel etat" et m a simplement propose une serie de massages au niveau de la cicatrice qui se gonfle quand je me masturbe energiquement. c est grace a ce forum et au site nouvelle peau que j ai compris que le plasticien n avait pas du tout l intention de restaurer mon prepuce et qu une restauration du prepuce n avait rien a voir avec les soins qu il m a envoye effectuer.

dans le domaine des plasticiens, il y en a qu un dans mon departement (qui s occuppe des parties intimes des messieurs, tout du moins). ma seule alternative etait de voir le chef de service, qui m aussitot renvoye vers le plasticien qui s occuppe de mon dossier. j ai rdv jeudi matin. etant donne que je voulais plus jamais le voir, je ne sais pas si je vais y aller. et si je vais y aller, pour lui dire quoi "je connais ton travail mieux que toi, je ferais pas ton traitement au revoir".

le probleme, c est qu il est susceptible de me mettre en relation avec des kines ou autres infirmiers specialises dans cette partie du corps, et donc une partie de moi voudrait rester diplomate avec lui. mais sachant que je lui ai envoye par email des photos de mon penis (plutot intime, vous conviendrez !) et qu il ne s est meme pas donne la peine de repondre, pas besoin d etre trahi 2 fois pour mepriser ce personnage.

de maniere generale, rares sont les medecins qui repondent aux messages vocaux et mails. il faut les implorer de ne pas nous laisser mourir. et je trouve ca juste inacceptable quand on choisit de faire un metier qui necessite un minimum de savoir-vivre.



sinon mon chien s appelait choupette, c etait une fille. ca fait un an et 3 mois qu elle ne fait plus partie de ma vie. j arrive tout juste a m habituer a vivre sans elle, et commence a songer prendre un autre chien. seulement je vis dans un 23m2 et faire du bruit est tres mal percu. il y a sans arret des gens qui rentrent/sortent de chez eux (14 studios par etage), ce qui pourrait generer des aboiements a longueur de journee. le reglement interieur interdit les instruments, les animaux, l utilisation de l eau la nuit, l utilisation de chaussures a talons la nuit. c est pas vraiment le genre d endroit ou un animal pourrait s epanouir (oui parce que la loi interdit de mettre un locataire dehors juste parce qu il possede un animal, c est simplement interdit, donc il peut ecrire ce qu il veut dans son reglement, ca n a aucune valeur juridique). de toutes facons je prevois de quitter la france d ici 2019 alors je resterais pas tres longtemps dans ce quartier.

pour le 06 on verra quand j aurais commence la restauration, en esperant que les instruments de torture ne mettent pas un mois a parvenir des etats unis. en attendant j ai renseigne mon site web sur mon profil ici. je ne cherche pas a rester anonyme et franchement j assume tout ce que je fais dans la vie de maniere generale.

je vois que ce forum est quand meme assez actif et qu on a vraiment la sensation d appartenir a un groupe ou d etre en therapie. les membres "en cours de restauration" se connectent regulierement. et quitte a me repeter sans ce forum et les quelques sites disponibles en francais sur le sujet jamais je n aurais eu acces au savoir medical qui est pourtant indispensable a ma guerison (car dans mon cas j estime que je suis malade dans la mesure ou j ai des douleurs physiques et que depuis 3 ans que j ai ete circoncis aucun chirurgien n a su me proposer un traitement susceptible de m interesser)




Quand j'étais au lycée, j'avais écrit un cahier de pensées (qui était donc dans ma chambre) et je me suis aperçu que ma mère et ma grand-mère l'avaient lu (ma mère qui était institutrice avait corrigé l'écriture et l'orthographe). J'ai perçu ça comme un viol psychique.


j imagine ce qu on peut ressentir dans ce genre de cas. un peu comme quand ma mere m espionnait systematiquement en train de me branler a travers le trou de la serrure ou sous la porte de ma chambre (je te laisse imaginer t es en train de te masturber et d un coup tu vois l oeil de ta mere a travers le trou de la serrure.... adieu l erection !). une intimite c est precieux et souvent la curiosite de certains va bien au dela de tout ce qui est politiquement correct.



Et ensuite, à l'adolescence, tu as délaissé cette partie de ton corps alors que c'était le bon moment pour te mettre à décalotter.


j ecris pourtant le contraire. des la puberte, j essaye a chaque fois que je peux de decalotter mon sexe sous la douche, parfois pendant des heures. mais sans y parvenir, et simplement sans comprendre les consequences qui peuvent en decouler.



Bon, enfin, maintenant, tu as la possibilité de vivre ta vie et de connaître un peu plus tard ce que d'autres font beaucoup plus tôt.


il y a quand meme une quantite monumentale d hommes circoncis des la naissance qui n ont jamais vecu autrement que circoncis et ne comprendront jamais de leur vie l interet ni la possibilite de restaurer leurs prepuces. donc je ne m estime pas si "malchanceux", compare a d autres. je pense par moi meme, je sais reflechir a ce qui est bon pour moi, je vais au devant de mes problemes, je les resouds... mieux vaut tard que jamais comme on dit !

je pense qu il faut une certaine maturite psychologique pour entamer une restauration et que de toutes facons personne n a cette maturite a 13 ou 17 ans (surtout dans un cas comme le mien, de faire la demarche seul et se faire litteralement mepriser par des medecins pendant 3 voir 5 ans). malheureusement la restauration du prepuce est une "convalescence" tres lente qui demande une enorme patience, et tres difficile psychologiquement. d autant plus que ce n est pas le genre de choses qu on raconte a ses collegues de travail et ca n aide pas a decompresser.

Ce message a été modifié 18 fois, dernière modification par “michael” (06.09.2017, 01:06)


15

06. 09. 2017, 11:47

Salut Michael.

Bienvenue sur le forum.

Je te souhaite une bonne restauration. Tu sembles toujours avoir des douleurs au niveau du gland, sais tu déjà quelle méthode d'étirement utiliser ? En espérant que tes douleurs ne t’empêchent pas de porter un appareil.

Bon courage
Signature de ”pedro49“ Silence, ça pousse !! :)

Messages: 988

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

16

07. 09. 2017, 00:37

je pense qu il faut une certaine maturite psychologique pour entamer une restauration et que de toutes facons personne n a cette maturite a 13 ou 17 ans

C'est sûr qu'il faut une certaine maturité.

Maintenant, sur ce forum on a eu un jeune de 11 ans qui s'est renseigné. Bon, plus de nouvelles après quelques échanges intéressants. Mais de toutes façon, d'une part, à cet âge, il ne peut restaurer qu'avec le soutien de ses parents, d'autres part, on lui a déconseillé certaines méthodes de restauration pour adultes.

Par contre, il y a un jeune de 16 ans qui s'est fait offrir un DTR à noël dernier (ce qui devrait faire 2 restaurateurs de 16 ans, (ou maintenant 17) sur ce forum.
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

Messages: 795

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

17

09. 09. 2017, 17:31

je peux me tromper, mais j ai l impression (d apres les films porno que j ai pu voir !) que la circoncision etait plus ou moins "reussie" chez certains patients que d autres.
Ce n'est pas la réalité. Les acteurs sont choisis pour leurs "plastiques". Les sexes sont aussi "castés" .
Mais il y a des circoncisions mieux réussies que d'autres. Sans complications, esthétiquement réussies.

dans certains cas, la peau reste en assez grande quantite meme en erection, et coulisse plutot bien. dans la plupart des cas, il reste un peu de peau qui coulisse et recouvre legerement le gland en erection.Il y a différents ce n est pas juste "l idee d avoir perdu un bout de peau". c est "avoir perdu tellement de peau que je ne peux plus toucher mon sexe sans ressentir un tiraillement ou pression douloureuse.

Je pense que des étirements de la peau et l'huile d'émeu pourraient assouplir la peau de ton sexe et te soulager un peu.

c est dans ce sens la que je parle de "castration".


C'est une mutilation...

Citation

quand j ai parle de "restauration du prepuce" a mon plasticien, il m a repondu "c est psychologiquement qu il faut vous habituer a votre nouvel etat"

"Il ne sert à rien de discuter avec quelqu'un qui a tort, quand on est sûr d'avoir raison" Pierre Dac

Ton plasticien est dans son "rôle", du moins celui qu'il croit bon. Des plasticiens, chirurgiens, urologues, il y en a pléthore.
Je te conseille de prendre contact avec droit au corps , ils seront plus à même de t'orienter vers un urologue "éclairé" sur les dommages de la circoncision et les biens faits de la restauration dans ton secteur.


Citation

de
maniere generale, rares sont les medecins qui repondent aux messages vocaux et mails. il faut les implorer de ne pas nous laisser mourir. et je trouve ca juste inacceptable quand on choisit de faire un metier qui necessite un minimum de savoir-vivre

Je comprends ta souffrance, mais malheureusement nous avons tous "notre réalité". Le "médecin" à la sienne, avec de nombreux patients, qu'il soit altruiste ou juste pour payer sa Porsche, n'imagine pas une seule seconde ce que tu peux ressentir, car il ne le vis pas. Il n'est peut-être tout simplement pas "compétent" pour traiter les cas comme le tien ou les
nôtres.
Ne t’arrête pas à un médecin ou à un type de fonctionnement.

Citation

sinon mon chien s appelait choupette, c etait une fille. ca fait un an et 3 mois qu elle ne fait plus partie de ma vie. j arrive tout juste a m habituer a vivre sans elle, et commence a songer prendre un autre chien.

Il te faut accepter que choupette ne soit plus là. Personnellement, je te déconseille de prendre un chien pour le moment. Tu reprends ta vie en main et je pense que le fait de la "partager" et de t'occuper de quelqu'un d'autre, te servira "d'excuse" pour ne pas t'occuper de toi.

As-tu des amis avec lesquels tu pourrais parler de tout ça ? Je ne parle pas que de ta circoncision mais de ton vécu ? Des amis qui te connaissent bien ?

Bon courage et lâche toi ici ! ;)

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

Social bookmarks