Vous n’êtes pas connecté.

  • “Nicolas” a initié cette discussion

Messages: 632

Date d’inscription: 15.12.2013

Localisation: Paris

Travail: Progressiste

  • Envoyer un message privé

1

02. 10. 2017, 19:26

Circoncision : Droit au Corps adresse une lettre ouverte au Comité d’éthique Belge

Lettre ouverte de Droit au Corps au Comité consultatif de Bioéthique de Belgique et diffusion auprès des autres comités d’éthique francophones ainsi qu’aux défenseurs institutionnels de l’intérêt et des droits de l’enfant.

Lire la lettre ouverte >>> Circoncision : lettre ouverte au Comité d’éthique Belge

À noter : l'avis du Comité, daté du 8 mai 2017, mais rendu public le mois dernier seulement (du moins personne ne semblait en avoir connaissance avant).

-
Signature de ”Nicolas“ Mon corps, mon droit ! - Ma restauration du prépuce.

3 membres ont remerciés l’auteur pour ce message.

Remerciements :

NICOCO (02.10.2017), Ernest (03.10.2017), fw190a (06.10.2017)

Messages: 988

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

2

06. 10. 2017, 17:00

Si je connaissais la lettre ouverte, j'ai pris la peine de lire l'avis du comité d'éthique Belge. |:

S'ils constatent que garçons et filles sont traités différemment au niveau de leur intégrité physique, :thumbdown: certains jugent cette différence admissible. :evil:

Il y a ceux qui font passer l'intégrité physique et la liberté de choix (même future) des enfants avant les convictions religieuses d'autres personnes, mais d'autres qui acceptent la circoncision masculine comme un rituel d'appartenance à une communauté.

Par rapport au consentement, il y a un argument avec lequel je suis d'accord, c'est qu'à 14 ans (est-ce l'age de la majorité sexuelle en belgique ?), ou même 16 voire 18, on "peut être sujet à des pressions sociales et familiales telles que son consentement ne peut pas être raisonnablement tenu pour établi". Mais a priori, pour les partisans du maintien des pratiques des parents, ce serait (presque) un motil pour ne pas chercher ce consentement. :cursing:

Donc, globalement, ce comité choisit de ne pas beaucoup s'engager pour changer les pratiques. ;(

On peut toutefois noter dans leur conclusion le souhait que les rites deviennent symboliques "sans inscription dans la chair de l’enfant". Ce qu'on encourage pour les juifs avec le Brit Shalom.
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

2 membres ont remerciés l’auteur pour ce message.

Remerciements :

fw190a (06.10.2017), Ernest (07.10.2017)

Messages: 46

Date d’inscription: 05.12.2016

Localisation: 31

Travail: Retraité

  • Envoyer un message privé

3

07. 10. 2017, 17:03

On peut toutefois noter dans leur conclusion le souhait que les rites deviennent symboliques "sans inscription dans la chair de l’enfant". Ce qu'on encourage pour les juifs avec le Brit Shalom.
Une lueur d'espoir vers une évolutions des pratiques, des mentalités, du respect de l'enfant.
Signature de ”Ernest“ Circoncis, blessé à vie...

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

OCP66C4 (07.10.2017)

Messages: 844

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Chef d'entreprise - Commerçant

  • Envoyer un message privé

4

07. 10. 2017, 17:25

De toute façon en dehors de l'aspect réducteur de la religion juive et de l'islam, c'est aux parents d'êtres vigilants et de savoir dire non au corps médical.

Cela tient à chacun de faire cette démarche.

Car en réalité se sont les parents, et eux seuls qui ont le pouvoir décisionnel au final.

:huh:

Parents emphatiques, réfléchis et curieux = prépuce heureux
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

Messages: 795

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

5

08. 10. 2017, 11:51

De toute façon en dehors de l'aspect réducteur de la religion juive et de l'islam, c'est aux parents d'êtres vigilants et de savoir dire non au corps médical.

Cela tient à chacun de faire cette démarche.

Car en réalité se sont les parents, et eux seuls qui ont le pouvoir décisionnel au final.

:huh:

Parents emphatiques, réfléchis et curieux = prépuce heureux



Je suis d'accord sur le fait que les parents sont les premiers acteurs de l'abolition de la circoncision, mais pour cela il faut qu'ils soient correctement informés et cela passe par une remise en question des "tabous" de la société ainsi qu'une information omniprésente et objective sur le sujet.
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup: