Vous n’êtes pas connecté.

  • “Ernest” a initié cette discussion

Messages: 52

Date d’inscription: 05.12.2016

Localisation: 31

Travail: Retraité

  • Envoyer un message privé

1

13. 09. 2017, 08:41

Développement du pénis.

?( Une question (peut-être sans réponse...!) La circoncision dans l'enfance peut-elle avoir des conséquences (autres que psychologiques) physiologiques sur le développement du pénis ?
Signature de ”Ernest“ Circoncis, blessé à vie...

Messages: 1 007

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

2

13. 09. 2017, 11:09

Je pense en effet que la peau en moins perturbe l'allongement du pénis lors des érections (en particulier nocturnes), ce qui pourra donner à l'âge adulte un pénis plus court d'un à 2 cm en érection.

C'est pour cette raison que je déconseille le cross-taping nocturne aux moins de 17 ans et suis réservé sur l'emploi des appareils dual tension dans la journée avant cet âge. Alors qu'au contraire, les tractions peuvent se faire beaucoup plus tôt (avec une force adaptée au diamètre, bien sûr).

Un autre truc que l'on peut voir chez certaines personnes (minoritaires) circoncises, c'est un gland plus gros que le reste. Je connais un homme dont le gland a un diamètre 2 fois plus gros que la tige. S'il voulait restaurer, ça ne serait pas évident de commencer un cross-taping.
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

3 membres ont remerciés l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Ernest (13.09.2017), NICOCO (16.09.2017), caillou (04.11.2017)

  • “Ernest” a initié cette discussion

Messages: 52

Date d’inscription: 05.12.2016

Localisation: 31

Travail: Retraité

  • Envoyer un message privé

3

13. 09. 2017, 13:23

C'était mon cas : au repos un membre terminé par un gland beaucoup plus épais, volumineux. Pas un beau sexe.
La couverture au début de la restauration ne durait pas longtemps. A présent il n'y a plus cette apparence flacide et le gland couvert rend mon sexe plus épais...
Signature de ”Ernest“ Circoncis, blessé à vie...

Messages: 812

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

4

16. 09. 2017, 12:05

La circoncision dans l'enfance peut-elle avoir des conséquences (autres que psychologiques) physiologiques sur le développement du pénis ?
Suivant le type de circoncision, il peut y avoir différentes conséquences "physiques".

En remontant la peau le long de l'arbre du pénis, cela peut tendre celle-ci et même "tirer" sur la peau du scrotum, engendrant des érections qui peuvent être douloureuses, une courbure du pénis et même réduire l'espace des testicules dans les bourses; celles-ci peuvent remonter beaucoup plus facilement et ce, dans de nombreuses occasions comme le froid, le stress, une érection voire même simplement avec l'excitation. Esthétiquement, cela donne des bourses "petites" et peu pendantes.

Des sutures serrées et tendues peuvent "freiner" le développement du pénis en longueur et en largeur. Il n'y a qu'à observer la force que l'on doit mettre pour étirer la peau dans la restauration pour imaginer la barrière et les difficultés que des sutures "tendues" peuvent occasionner au développement d'un pénis d'enfant avec peu d'érections.

En ignorant les fistules et autres sténoses du méat, une circoncision "serrée" peut aussi faire plus de pression sur l'urètre et rendre un peu plus difficile le jet urinaire voire même l'éjaculation.

Avec les érections, une peau plus tendue d'un côté peut créer une courbure du pénis pouvant à long terme engendrer la maladie de Lapeyronie.

Je pense avoir fait le tour des principales conséquences développementales que l'on peut rencontrer régulièrement après une circoncision.

Ce qui serait intéressant ici c'est de recenser les conséquences que nous pouvons avoir parmi les membres du forum.

Personnellement, mon scrotum est assez "tendu" et j'ai gagné plus de 2cm de longueur au repos avec ma restauration.

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

3 membres ont remerciés l’auteur pour ce message.

Remerciements :

fw190a (16.09.2017), bech (16.09.2017), Ernest (17.09.2017)

  • “Ernest” a initié cette discussion

Messages: 52

Date d’inscription: 05.12.2016

Localisation: 31

Travail: Retraité

  • Envoyer un message privé

5

17. 09. 2017, 10:24

Je suis bien incapable de dire comment a été faite ma circoncision. Avant ma restauration, comme je l'ai écrit plus haut, un gland beaucoup plus large et épais que la hampe. Au repos son "poids" semblait tirer le pénis vers le bas. Au point de restauration où je suis, je n'ai plus cet aspect pendant. Mon sexe semble plus court rentrant dans le scrotum toujours ferme et tendu...
Signature de ”Ernest“ Circoncis, blessé à vie...

6

24. 10. 2017, 18:22

Citation

(nicoco) En ignorant les fistules et autres sténoses du méat, une circoncision "serrée" peut aussi faire plus de pression sur l'urètre et rendre un peu plus difficile le jet urinaire voire même l'éjaculation (....) Ce qui serait intéressant ici c'est de recenser les conséquences que nous pouvons avoir parmi les membres du forum.


Perso j'ai un jet urinaire très fin ou scindé, ou en parapluie, avec également une éjaculation foireuse dans le sens ou même quand je suis très excité avec une longue période d'abstinence derrière, l'expulsion semble être contrainte par quelque chose. Et cela a toujours été quasiment le cas. Je suspecte fortement un rétrécissement de l'urètre. J'ai consulté des urologues qui ont confirmés un débit /pression très faible et m'ont proposé des examens soit invasifs, soi des médicaments jouant sur l'ouverture des sphincters Vessie /urètre, et ont niés que la circoncision pourrait etre responsable de ces symptômes. Je ne suis pas allé plus loin pour l'instant.

Je constate simplement par les dizaines de partenaires sexuels garçons "intacts" que j'ai rencontrés, et par les milliers de vidéo que j'ai visionné sur le sujet, que l'éjaculation chez un garçon intact peut se résumer par 2 adjectifs : fluidité, caractère explosif. .... pour moi ce serait plutôt : grippage , laborieuse... je n'ai pas pu faire d'études statistiques mais j'ai l'impression que les mecs circoncis ont un sperme plus épais, plus laborieux à sortir, moins de jets, moins loin....

Je suspecte donc fortement que ma circoncision a l'age de 4 ans (sans pouvoir le prouver) a entrainé une perturbation du mécanisme structurel de l'éjaculation : 1) masse nettement moindre des tissus nerveux concourrant au réflexe éjaculatoire et stimulant de concert avec les connexions neurologiques vers le cerveau, tout le système glandulaire 2) possible compression structurelle de l'urètre cassant le débit naturel de l'expulsion que ce soit pour l'urine ou le sperme...

je suis preneur de tout autre étude ou témoignage sur le sujet

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Ernest (25.10.2017)

Messages: 902

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Chef d'entreprise - Commerçant

  • Envoyer un message privé

7

24. 10. 2017, 20:20

Donc je repose ma question sans réponse jusque la :

As tu fait une debimetrie chez ton urologue ? Si oui quel débit as tu en ml/s ?

Et as tu fait un scan de ton urètre a l'hôpital afin de voir si tu avais une sténose ?

Et je terminerais par ceci : as tu des brûlures on des gènes en urinant ?

Voilà avec ces réponses le diagnostique sera très rapide.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

fw190a (26.10.2017)

8

25. 10. 2017, 12:18

1) les urologues rencontrés m'ont fait uriner dans un dispositif , ils m'ont dit que le débit était effectivement très lent (la "vidange" étant tout de même complète à l'arrivée ) mais aucun ne m'a communiqué la mesure en ml /s

2) qu'appelles tu un "scan" de l'Urètre ? une urétroscopie ? (avec insertion d'une sonde caméra ?) si c'est cela oui il en a été question, mais pour l'instant je suis très frileux sur ce genre d'examen invasif, ayant lu qu'il était susceptible de provoquer des blessures internes de l'urètre pouvant aggraver un phénomène de sténose. - et disons -- j'ai déjà assez de problèmes comme ça -- et de plus j'ai un gros problème de confiance vis à vis des services d'urologie -- sachant que le diamètre des sondes est de 8 mm je crois, et que je pense que c'est légèrement supérieur au diamètre de mon propre méat, j'ai demandé si il était possible de faire ça avec une sonde plus étroite genre pour un enfant; mais la réponse fut évasive

3) non

Messages: 902

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Chef d'entreprise - Commerçant

  • Envoyer un message privé

9

25. 10. 2017, 23:04

Hello

Merci des infos alors voilà ce que tu devrais faire :

1- changer d'urologue

2- quand tu auras trouver, demande a passer une DEBITMETRIE. tu pisseras dans une machine qui calculera le temps que tu mets a te vider et fera le rapport avec le volume emis. Ceci te donnera un débit en ml/s
Il faut savoir qu'un homme normal tourne autour de 25 ml/s. Si tu te situes vers 15ml/s c est donc moyen a faible, en dessous de 10 ml/s attention gros problème. A voir donc.

3- si DEBITMETRIE faible connaitre l'origine (sténose etc..) dans ça cas, pas besoin d'une uretroscopie. L'examen est très simple , on t'injecte un liquide révélateur directement dans la vessie par piqure externe, on la remplie et tu pisses dans un pistolet et pendant ce temps ils prennent des radios. Le liquide permet de révéler la structure de l'urètre. Facile et pas douloureux et très simple. Tu sauras de suite ou se situe ton problème. Je n ai plus en tête le nom exact de cet examen souvent pratiqué pour les femmes.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

2 membres ont remerciés l’auteur pour ce message.

Remerciements :

fw190a (26.10.2017), Toto (10.11.2017)

Messages: 812

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

10

30. 10. 2017, 15:31

Je constate simplement par les dizaines de partenaires sexuels garçons "intacts" que j'ai rencontrés, et par les milliers de vidéo que j'ai visionné sur le sujet, que l'éjaculation chez un garçon intact peut se résumer par 2 adjectifs : fluidité, caractère explosif. .... pour moi ce serait plutôt : grippage , laborieuse... je n'ai pas pu faire d'études statistiques mais j'ai l'impression que les mecs circoncis ont un sperme plus épais, plus laborieux à sortir, moins de jets, moins loin....

Dirais-tu que tu as un tempérament anxieux ? Es-tu "stressé" dans ton quotidien ?

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

11

31. 10. 2017, 19:05

Euh.. quel rapport avec l'impact éventuel d'une circoncision sur la dynamique de l'éjaculation ?

Messages: 812

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

12

01. 11. 2017, 14:11

Euh.. quel rapport avec l'impact éventuel d'une circoncision sur la dynamique de l'éjaculation ?
Tout et peut être rien.

Il a été démontré que l'anxiété et le stress avaient un impact sur le jet d'urine, sur les difficultés à la miction et sur les dernières gouttes qui restent coincées dans l’urètre et qui coulent quelques minutes après s'être rhabillé. Dans la majorité des cas, les troubles érectiles et les troubles éjaculatoires non pathologiques, sont causés par une anxiété généralisée "installée" depuis des année.

En effet, en cas d'anxiété ou de stress prolongé le corps réagit avec des micro-spasmes musculaires, des études récentes ont montré que le planché pelvien était particulièrement sensible à ces spasmes répétés et l'affaiblissaient. Le planché pelvien étant un muscle en contact avec la prostate, le rectum et la vessie, il est fort probable que celui-ci ait une grande incidence sur le fonctionnement de ces 3 organes.

En étant contracté en permanence, le muscle pelvien "bloque" les canaux de sortie de la prostate (donc la qualité ainsi que la quantité du sperme est altérée tout comme son émission) ainsi que les canaux de sortie de la vessie, ce qui fait que le jet s'en trouve perturbé.

J'étudie actuellement le stress et ses conséquences sur le corps, on n'imagine pas à quel point il peut perturber notre fonctionnement.

La technique du "stop pipi" permet de remuscler et aussi de détendre le plancher pelvien, des exercices de respirations profondes et de relaxation "ici et maintenant" quotidienne peuvent ramener le corps vers un état de stabilité.

Quand on est anxieux, la moindre "idée" peut remettre le corps en état de stress, même inconsciemment. L'angoisse de la performance est sournoise parce qu'elle peut se jouer sans que l'on puisse s'en rendre compte.

Voilà donc quelques pistes que tu peux explorer en espérant que ça puisse t'aider. Comme je le dis souvent, ne pas mettre tous les maux sur le dos de la circoncision, elle en a déjà assez à son actif ;)

Nicoco

EDIT: La circoncision peut engendrer un trouble de l'anxiété, même mineur.
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

Messages: 902

Date d’inscription: 06.10.2016

Localisation: Savoie

Travail: Chef d'entreprise - Commerçant

  • Envoyer un message privé

13

02. 11. 2017, 13:54

ne vous posez pas trop de question non plus :D

ce genre de problème est surtout mécanique, reste à connaître les résultats des examens aussi.... sans ça on peut tourner longtemps en rond. :whistling:

j'ai une question : qui arrive à volonté à arrêter sa miction et à reprendre quand il le souhaite ? un peu comme le font les canidés.
Signature de ”OCP66C4“ Le retour à la normalité est lancé :thumbup:

:!: Alternative solutions only :!:

Discussions similaires

Social bookmarks