Vous n’êtes pas connecté.

Bonjour visiteur, et bienvenue sur Forum intactiviste francophone. Si votre visite est la première sur notre site, nous vous conseillons de lire l’Aide relative au site. Vous y trouverez des informations détaillées sur le fonctionnement du site. Pour avoir un accès complet au site, une inscription est nécessaire. Veuillez utiliser le formulaire d’inscription, afin de vous créer un compte. Vous pouvez lire les informations complémentaires à propos du processus d’inscription si vous souhaitez avoir plus d’informations. Si vous êtes déjà inscrit(e), vous pouvez vous connecter ici.

1

26. 12. 2015, 01:19

Questionnement reconstruction du prépuce

Bonjour, j'ai 21 ans et j'ai été circoncie à l'âge de 12 ans. Je vis assez mal ma circoncision, du fait de l'aspect esthétique différent et du manque de sensation. Je me renseigne depuis un certain temps sur une potentielle reconstruction du prépuce et je pense m'y mettre mais j'aimerais avoir quelques
informations sur celle-ci. J'aimerais
savoir si la reconstruction du prépuce implique des risques et si elle
peut engendrer des effets secondaires (dans le temps par exemple).
J'ai
récemment pris rendez-vous avec le chirurgien qui m'a circoncie, mais
celui-ci prétendait ne pas connaître ces techniques de reconstruction. Je suis donc quelque peu intrigué par cette reconstrucion mais également méfiant du fait que les deux médecins que j'ai recontré sont très perplexes par rapport à ce mécanisme. Je reste néanmois motivé et désireux de cette reconstruction.
Je suis donc preneur de toute information, j'attends vos réponses, merci d'avance.

2

26. 12. 2015, 19:39

Bonjour et bienvenu

Les médecins ne connaissent que le bistouri !!

C'est effectivement très grave qu'ils ne connaissent pas. Ils comprendraient mieux les dégâts qu'ils font.

Je t'invite à lire la restauration de Nicoco car elke est particulièrement rapide dans le temps car il avait une motivation exceptionnelle.

Les autres semblent faire des pauses régulièrement.

Lis un peu sur ce site les difficultés des uns et des autres.
A la connaissance aucun effets secondaires autres qu'un bien etre par rapport à avant !!!
Signature de ”Marie“ Toujours en deuil de mes joujoux préférés.

Mon témoignage

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

valentinb00 (26.12.2015)

3

26. 12. 2015, 22:55

Merci de ta réponse Marie.
En lisant un des forums j'ai lu que le prépuce pouvait se former de manière non uniforme selon le côté (si l'étirement n'est pas bien réalise).
Je pense lancer le procesus d'ici peu, j'attends toujours vos conseils et informations, merci.

Messages: 812

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

4

27. 12. 2015, 18:38

Bonjour Valentin et bienvenue sur le forum.

La plupart des médecins ne savent pas que la restauration "naturelle" du prépuce est possible, la plupart ne savent déjà pas grand chose sur les conséquences d'une circoncision et de la fonction naturelle et érogène du prépuce, alors on ne va pas trop leur en demander si ce n'est de bosser un peu mieux leur anatomie et leur serment d'Hypocrate :D
Quand à leur perplexité, n'hésite pas à leur montrer quelques photos du forum, juste pour qu'ils se couchent moins cons la prochaine fois :thumbsup:

Concernant les dangers potentiels d'une restauration du prépuce, il n'y en a pas à ma connaissance. Mais comme pour tout, si l'on fait n'importe quoi on se retrouve avec n'importe quoi ;)
Parmi les effets secondaires d'une restauration:
-Quelques douleurs dues aux étirements
-Quelques blessures (égratignures) dues aux manipulations des sparadrap ou des cloches silicones des différents appareils.
-Insensibilisation temporaire du gland dé-kératinisé causé par le port trop prolongé de l'appareil de restauration.
Ce sont les seuls effets secondaire "gênants" que j'ai eu à déplorer en pratiquant une restauration "intensive".

À mon sens il n'y a que des bienfaits à la restauration.

Tu trouveras sur ce topic de quoi débuter sereinement par des étirements. Tu verras par toi même que la restauration est "contrôlable" à tout moment et que tu ne risques pas de te retrouver avec une "chaussette" déformée :D

Les membres du forum t'aideront pas à pas si tu en as besoin.

N'hésite pas si tu as des questions, et n'oublie pas de lire les posts de restauration des autres membres du forum pour te faire une idée.

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

Messages: 631

Date d’inscription: 15.12.2013

Localisation: Paris

Travail: Progressiste

  • Envoyer un message privé

5

28. 12. 2015, 20:54

Salut Valentin,

Tu peux lire cet article introductif au sujet : http://www.droitaucorps.com/restauration…ues-temoignages

En fin d'article, tu trouveras des liens vers des sites dédiés à la question, notamment un site français : http://nouvellepeau.free.fr/

Bonne soirée ! :)
Signature de ”Nicolas“ Mon corps, mon droit ! - Ma restauration du prépuce.

Messages: 1 186

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

6

03. 01. 2016, 13:52

Bonjour Valentin et à mon tour de te souhaiter la bienvenue sur ce forum.

Tu parles de "reconstruction du prépuce". Ce terme est utilisé dans Wikipedia pour qualifier les reconstructions chirurgicales (en gros de la greffe de peau). Nous nous intéressons ici à sa restauration qui se fait en étirant la peau. Il est certain que les médecins et notamment les chirurgiens se sont rarement intéressés à cette méthode qui nécessite plusieurs années d'étirement de la peau.

Une page de mon site explique le principe de cette restauration. http://nouvellepeau.free.fr/voir?page=principe Elle est possible grâce au phénomène qui permet à un bébé d'avoir son enveloppe de peau qui s'ajuste en devenant au fil des années un grand garçon, puis plus tard un homme éventuellement grassouillet.

Pour les effets secondaires indésirables, je partage les avis déjà formulés. Si on fait attention à ce qu'on fait, il y a peu de risques. A l'époque où je cherchais une méthode de traction de l'extrémité du prépuce, j'avais essayé un système avec une tige, un écrou et un joint torique qui aurait pu tenir très bien pendant des heures. Par contre, la peau devenait très violette et endormie en une ou deux minutes et dans ces conditions, je n'ai pas voulu prendre le risque d'utiliser cet assemblage pendant des heures.
Dans mes correspondants via le site nouvellepeau.free.fr une personne a signalé avoir trop serré une sangle d'étirement autour de la cheville, ce qui lui a généré des problèmes de circulation du sang dans la jambe. Il a donc interrompu sa restauration. Pour ma part, lorsque j'utilise une sangle, c'est autour du cou (comme la courroie d'un appareil photo) ou en bandoulière à l'épaule.

Lorsqu'on restaure son prépuce, on est nombreux à expérimenter des idées et chacun a ses préférences parmi les méthodes de restauration. Si on prend la précaution d'éviter un arrêt total de la circulation du sang, et qu'on enlève l'appareil qui après quelques heures d'utilisation commence à faire mal (quitte à le remettre plus tard), hé bien, il ne devrait rien arriver de grave.

Pour le problème des étirements non uniformes, ça peut se rattraper. En fait, c'est aux endroit ou la peau est la plus tendue que l'étirement sera le plus important. Donc, si c'est plus court d'un coté, c'est surtout ce coté là qui va s'allonger. Et de toutes façon, comme le processus d'étirement est lent, on a le temps de le contrôler.

Comme on te l'as précisé, il y a sur ce forum pas mal de discussions sur la restauration de prépuce de beaucoup d'entre nous. Pour ma part, comme j'ai fait un site, la mienne est plus détaillée ici : http://nouvellepeau.free.fr/voir?page=etapes
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

7

04. 01. 2016, 01:49

Bonjour à vous. Merci beaucoup pour votre temps et pour vos réponses pertinentes. Je ne me suis toujours pas lancé dans la restauration, je vais m'y mettre d'ici peu. Je vous donnerai des nouvelles une fois lancé. Bonne continuation

Messages: 72

Date d’inscription: 26.05.2015

Localisation: Près de Montréal

  • Envoyer un message privé

8

04. 01. 2016, 02:50

Bienvenu Valentin et pour ce qui est de la restauration, je t'encourage à le faire. C'est long à faire et ça demande des efforts, mais le résultat en vaut la peine.

J'ai dit à mon médecin que je me restaurais. Elle me croit quand je dis que ça augmente la sensibilité.

Messages: 172

Date d’inscription: 04.01.2016

Localisation: Suisse

Travail: Intact3D.com

  • Envoyer un message privé

9

05. 01. 2016, 22:53

Bonsoir,

mon médecin m'a dit que le fait que je ne prenne pas beaucoup de plaisir ne vient pas de ma circoncision mais que c'est dans la tête du coup j'en viens a me demander si le problème se situe vraiment la ou je pense... Vous avant de commencer vous ne ressentiez pas beaucoup de plaisir non plus ? Je me dis peut être que c'est effectivement dans la tête mais qu'en revanche c'est le fait d'être circoncis qui me fais blocage et non le manque de sensibilité en sois ! (bien que je ressens quand même un manque de sensibilité) ?( ?( ?(

Je suis un peu perdu.. mais dans tout les cas même si cela n'augmente pas mon plaisir au lit je pense tout de même restaurer pour d'autre raison (gène, curiosité, envie de contrôle sur mon corps -> redonné a Cesar ce qui est a Cesar ^^) :thumbup:
Signature de ”Sébeuh“ Je reconstitue... Quel glandeur je fais ! 8)

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

10

06. 01. 2016, 11:48

Bienvenue Valentin !

les seuls problèmes dont j'ai entendu parler étaient tous liés à un manque d'hygiène. Les petits soucis dûs à la resto sont sans gravité, au pire des rougeurs qui passent après un temps d'arrêt ;-)

@ Sebeuh : je ressentais bien le plaisir avant la resto, depuis, les sensations sur certaines parties, notemment le frein et la corrolle du gland, se sont accrues.
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...

Messages: 631

Date d’inscription: 15.12.2013

Localisation: Paris

Travail: Progressiste

  • Envoyer un message privé

11

06. 01. 2016, 14:49

Bonsoir,

mon médecin m'a dit que le fait que je ne prenne pas beaucoup de plaisir ne vient pas de ma circoncision mais que c'est dans la tête du coup j'en viens a me demander si le problème se situe vraiment la ou je pense...

Il ne faut évidemment pas négliger l'aspect psychologique, mais de la à dire que la circoncision n'y est pour rien... Un médecin m'avait fait le même coup à l'époque. C'est plus facile de dire "c'est dans la tête" que de reconnaître que ce qu'eux ou leurs collègues font aux enfants peut avoir une incidence sur leur plaisir sexuel. :S

Vous avant de commencer vous ne ressentiez pas beaucoup de plaisir non plus ?

Chaque circoncision est différente, chacun est différent. Il faut donc être prudent : en tant que circoncis, tu n'auras pas nécessairement les mêmes sensations qu'un autre circoncis.

En général (je dis bien en général), les témoignages d'hommes circoncis ayant restauré leur prépuce disent qu'ils ont regagné des sensations.

Je suis un peu perdu.. mais dans tout les cas même si cela n'augmente pas mon plaisir au lit je pense tout de même restaurer pour d'autre raison (gène, curiosité, envie de contrôle sur mon corps -> redonné a Cesar ce qui est a Cesar ^^)

Oui, il y a d'autres raisons de se lancer dans une restauration du prépuce que celle du plaisir sexuel (même si c'est important). J'avais eu la même réflexion que toi.
Signature de ”Nicolas“ Mon corps, mon droit ! - Ma restauration du prépuce.

Messages: 812

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

12

06. 01. 2016, 15:42

mon médecin m'a dit que le fait que je ne prenne pas beaucoup de plaisir ne vient pas de ma circoncision mais que c'est dans la tête du coup j'en viens a me demander si le problème se situe vraiment la ou je pense... Vous avant de commencer vous ne ressentiez pas beaucoup de plaisir non plus ? Je me dis peut être que c'est effectivement dans la tête mais qu'en revanche c'est le fait d'être circoncis qui me fais blocage et non le manque de sensibilité en sois ! (bien que je ressens quand même un manque de sensibilité)

Il faut savoir que le plaisir ou du moins le ressenti du plaisir s’acquiert dans les premières années de la vie par la relation d'avec la mère. Les caresses, les baisés, les câlins, tout ceci prépare l'enfant(et son cerveau) aux ressentis qu'il aura plus tard (sensation positive ou négative, plaisir ou déplaisir)
Par exemple, un enfant né prématuré, qui aura passé plusieurs semaines en couveuse, aura beaucoup plus de mal à identifier le plaisir qu'un enfant qui aura été de suite en contact avec sa mère.
Il y a tellement de facteurs qui entrent en compte dans le ressenti, dans la perception du plaisir, qu'il faut donner malgré tout une place très importante au psychologique (notamment la psycho cognitive et la neuropsycho).
Comme chacun à une perception (dans son ensemble) différente, il n'y aura pas un ressenti "unique" mais une multitude de perception différente de ce ressenti.

Gardez à l'esprit que même en ayant gardé votre prépuce intact, vous auriez pu n'avoir que très peu de ressentis.

C'est assez abstrait à comprendre mais le ressenti, c'est comme Center Parks, ça ne se raconte pas, ça se vit ! :D

De plus et comme je le disais sur le post de Sebiohazard, quand les neuro-récepteurs n'ont pas fonctionné pendant 10, 20, 30 ans ou plus, le chemin du plaisir qui va du gland au cerveau ne dois plus être aussi praticable qu'au 1er jour. L'information se perd, se réduit, voire n'est plus décryptée comme étant du plaisir. Il faut apprendre ou ré-apprendre au cerveau ce qu'est le plaisir sur un gland dé-kératinisé.

Je suis un peu perdu.. mais dans tout les cas même si cela n'augmente pas mon plaisir au lit je pense tout de même restaurer pour d'autre raison (gène, curiosité, envie de contrôle sur mon corps -> redonné a Cesar ce qui est a Cesar )

Concernant le plaisir, ce sera positivement différent. Mais les autres bienfaits, qu'ils soient corporels ou psychologiques seront certainement révolutionnaires ;)

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Laurent (08.01.2016)

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

13

08. 01. 2016, 09:14

Tout à fait d'accord NICOCO.

Il faut differencier les problèmes liés à la circ et les autres. Mettre "tous" les problèmes sur le dos de la circ est une énorme erreur et peut faire passer à côté de la vraie raison (psychologique, hormonale)

Une chose est sure, et on le voit ici, les sequelles psychologiques sont plus nombreuses que les physiques, enfin je pense. En même temps les exactions dont on a à souffrir commencent souvent avant l'opération et continuent après, donc les sequelles psychologiques sont difficilement évitables d'autant qu'elle sont ignorées des proches qui ne se focalisent que sur l'aspect physique.

Ceci dit, n'importe quel "choc psychologique" (séparation, deuil) ou physique (maltraitance, accident) peut provoquer des symptômes que certains pourraient attribuer à tort à la circ.

Je sais pas si j'ai été très clair sur ce coup là ?( :D
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...

14

08. 01. 2016, 10:53

Si tu as été clair et pour faire le tri on peut avoir recours à la psychothérapie. Long chemin mais souvent salvateur.
Je trouve aussi très interessant aussi la" réeducation" des neuro percepteurs pronée par Nicoco.
Signature de ”Laurent“ Laurent

Messages: 812

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

15

10. 01. 2016, 13:50

Si tu as été clair et pour faire le tri on peut avoir recours à la psychothérapie. Long chemin mais souvent salvateur.
Je trouve aussi très intéressant aussi la" réeducation" des neuro percepteurs pronée par Nicoco.

Je conseille vivement la psychothérapie, c'est très intéressant à faire.

Par contre Diabolo, j'émets malgré tout l'hypothèse de l'aggravation des symptômes (névrotiques, traumatiques etc.) après la circoncision.
Celle-ci perturbe la perception des ressentis et des émotions ( pour faire simple : la personnalité).
Après une circoncision et suivant l'age où celle-ci a été pratiquée, un deuil, un accident, une ruptutre etc., pourraient être, selon moi, plus dévastateurs psychologiquement que si il n'y avait pas eu de circoncision. Mais là on rentre plus dans l'analytique hypothétique... :D

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

16

11. 01. 2016, 11:20

Oui c'est vrai, avec un bon psychothérapeute (là aussi il y aurait beaucoup à dire, étant passé par là, j'emets des réserves ...) :whistling:

Côté aggravation, je connais, par exemple, une ex névrosée victime de la "contrariété du gaucher". A l'époque où être gaucher était une tare qu'il fallait absolument combattre (association diabolique), beaucoup d'enfants ont été obligés/forcés d'aller contre leur nature de gaucher.

On imagine pas, si on l'a pas vécu, que cette "simple action" puisse provoquer de tels dégats psychologiques.

S'en est suivi, pour elle, une longue période de reconstruction ... elle est aujourd'hui ... ambidextre et psychologue, mais seule et sans enfants.

Hé oui, avec l'age tous les obstacles deviennent plus difficiles à passer ... les physiques comme les psychologiques :D

Tout ce que je peux vous dire c'est que, pour être efficace dans le sujet de la "résiliance" (c'est un peu de ça qu'on parle) il faut, comme pour tout, de l'entrainement.
Je ne blague pas. J'ai commencé très tôt ce processus et j'ai acquis une manière bien particulière de passer les barrières qui se dressent devant moi. Celà devient comme un "sport" et à force on gagne en efficacité.
Le temps passé à se reconstruire est nécessaire certes, mais pendant ce temps on avance au ralenti, voire on recule.

Attention donc de ne pas trop "reculer" car même s'il est dit "ne crains pas de reculer, crains seulement de t'arrêter" le but est quand même d'aller de l'avant ... marche ou crève :huh:


Je comprends ce que tu veux dire. Les gens (pas que les circoncis d'ailleurs) qui ont vécu des choses difficiles dans leur jeunesse sont plus sensibles psychologiquement et peuvent, de ce fait, réagir de manière excessive.
Ca se tient :)
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...

1 membre a remercié l’auteur pour ce message.

Remerciements :

Laurent (11.01.2016)

17

11. 01. 2016, 13:54

salut Diabolo,
J'ai été moi aussi contrarié une seule journée à l'école maternelle. Je suis rentré en pleurs chez moi car je ne savais plus écrire mon nom, évidemment de la main droite je n'y arrivais pas. J'ai eu la chance que ma mère intervienne auprès de l'instit pour lui dire de me laisser faire de la main gauche. ça a été ma chance mais pas celle visiblement de ton amie.
je ne crois pas que ce soit le fait d'être obligé de changer de main qui soit le plus grave, certes gaucher on est "programmé" pour réaliser les taches les plus délicates avec la main gauche mais on peut apprendre aussi à réaliser des choses avec l'autre main.
Je crois que c'est là encore la frustration( c'est pas comme ça que tu dois faire !) de ne pas être reconnu comme nous sommes mais perçu comme "anormal" par les autres, et "amputé" de notre savoir faire.Sentiment de désaveu et d'impuissance à pouvoir répondre à la demande de l'instit dans mon cas.ce désagrément n'a été pour moi que passager et il ne reste qu'une anecdote il ne s'agit pour moi aucunement d'un traumatisme.Mais du coup je peux imaginer la frustration de ton amie.
Comment as tu fait/fais tu pour t'"entrainer" à la résilience? Tu parles de la gestion des difficultés que tu as rencontrées dans ta vie, ta circ par exemple, qui t'as rendu plus fort car tu sais faire avec?
Signature de ”Laurent“ Laurent

Messages: 812

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

18

11. 01. 2016, 17:18

Pour qu'il y ait résilience, il faut d'abord qu'il y ait une entière prise de conscience. Sinon, on reconstruit sur des fondations instables.

Je plussoie sur les gauchers... Pour travailler avec des enfants, je fais souvent le parallèle avec certain primates, malhabiles en tenant un objet. La motricité fine pour un droitier n'est déjà pas évidente au moment de son apprentissage, nous avons donc là un bel exemple de traumatisme quand le gaucher est contrarié.
Il y a un risque de perturber le développement psychomoteur, sans compter les zones du cerveau qui sont forcées à travailler en doublons...
Droitier ou gaucher, c'est le phénomène de latéralité, si cher au cerveau, qui entre en action.

L'exemple que tu as pris Diabolo, est d'autant plus pertinent par rapport à la circoncision, qu'il reprend les mêmes différents concepts corporels que l'on retrouve dans la psychomotricité, la psycho cognitive et la neuropsychologie.

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

Messages: 111

Date d’inscription: 11.01.2014

Localisation: Bruxelles

Travail: laboratoire

  • Envoyer un message privé

19

11. 01. 2016, 19:08

Bonjour Diabolo, salut à tous.
Je suis aussi intéressé par ' t'entrainer à la résilience, si tu as des écrits, des conseils...

Concernant vivre avec un traumatisme, et influence sur la vie, parfois la personne fait un déni suivi d'une amnésie traumatique .
Problème c'est une mine active anti personnelle qui peut exploser à tout moment, avec des conséquences dévastatrices.

Dans le subconscient reste une hyper vigilance active dans le but d'assurer la sécurité de ses proches, sans plus savoir pour quelle raison cette "hype vigilance".

Nicoco, je serais intéressé par ta ré éducation sensorielle, y a t'il un endroit ou tu aurais éventuellement laissé des textes?

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

20

12. 01. 2016, 16:43

@ fw : c'est simple.

Tu t'entailles un doigt en épluchant des légumes, tu as mal.
Sur ce, ta copine t'appelle pour te dire qu'elle vient de prendre son pied avec ton meilleurs ami et qu'elle te quitte parce que tu baise mal, là tu n'as plus mal au doigt ... mais tu souffres le martyr !!!

J'ai été une victime toute ma prime jeunesse, pleurer sur mon sort était devenu mon quotidien jusqu'a ce que l'idée de la mort comme issue ne me fasse même plus peur. J'étais devenu, comme tu le dis si bien, une bombe mais pas à retardement.
Comme un volcan en activité, je pétais les plombs régulièrement, souvent pour pas grand chose. Je cassais tout, j'hurlais, pleurais, me molestais juqu'a ce que je m'endorme épuisé par la fatigue et les joints que je fumais les uns après les autres.

Lorsque j'en ai eu marre de saouler les autres, de me faire mal, de vomir quasiment tous mes repas jusqu'au sang, j'ai compris qu'il fallait faire quelque chose. Je me suis mis à me détester, du moins à détester celui que j'étais, celui qu'on m'avais obligé à devenir ... celui que j'avais résolument choisi de devenir ?
Petit à petit le discours avait changé. De victime, spectateur, je passais à acteur principal de mon malheur. C'est pas à cause de ton abandon que tu es malheureux, tu es malheureux parce que tu le veux bien, ça t'arrange quelque part de toujours t'imposer en victime, ça te dispense des efforts que tu n'as pas envie de faire pour faire face aux problèmes !

Et j'avais raison. Ma thérapie à l'envers comme je l'appelle m'a obligé à agir si je ne voulais pas devenir cet homme que je détestais et que les autres aussi commençaient à rejeter.

Pour la petite histoire, mon ex, championne européenne de Full Contact, ne voulait plus venir chez moi seule car elle avait peur. Alors elle venait avec une amie, sa soeur, un collègue à moi ... il n'y avait plus que sa soeur qui venait seule :whistling: ... elle restait juste le temps d'une partie de jambes en l'air ... et je me détestais encore plus ... et je me droguais.

Un bon coup de pied au cul m'a été nécessaire pour me sortir de ce merdier, 15 ans de dépression ça s'efface pas comme ça. Mais maintenant je ne vois plus la vie de la même manière ;) Un optimisme à toute épreuve, une joie de vivre MA vie, la belle vie dont on m'a privé tout ce temps, dont JE me suis privé.
Je me suis juré de ne plus laisser qui que ce soit noircir le tableau de ma vie. Bien sur, tout n'est pas rose, mais ma femme et mon fils suffisent à mon bonheur, et j'ai en bonus, plein d'amis qui aiment l'homme que je suis devenu et que j'aurais toujours dû être : un homme fidéle, un ami sincère et à l'écoute et une personne sensible qui essaye toujours de remonter le moral de ceux qui l'ont perdu ;)

Une chose est sure, je me suis botté le cul comme aucun thérapeute n'aurait osé le faire. Je n'ai pas été dans "mon" sens, je me suis insulté, mis plus bas que terre, accusé de touts les maux dont j'étais victime et seulement là, je me suis mis à me faire du bien ...
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...

3 membres ont remerciés l’auteur pour ce message.

Remerciements :

bech (12.01.2016), fw190a (16.01.2016), Nicolas (16.01.2016)

Messages: 812

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

21

12. 01. 2016, 17:15

Bravo Diabolo pour en être arrivé où tu en es avec ton vécu... :huh:

Il a fallu que tu touches le fond pour prendre conscience que si tu voulais t'en sortir ou survivre, il ne fallait plus te considérer comme une victime et reprendre le contrôle de ta vie.

La prise de conscience, c'est la condition sinéquanone pour s'en sortir.

Tu es l'exemple même que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ( ou meilleur ;) )

Même si on est victime de la vie, on est responsable de ce que l'on est. D'où l'importance de savoir qui l'on est. :thumbsup:

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

22

15. 01. 2016, 10:49

Merci NICOCO, mais pour moi, pas de Bravo qui tienne ... j'ai juste eu de la chance. La chance de rester assez lucide et de ne pas sombrer trop profondemment. J'ai jamais eu l'impression de toucher le fond et pourtant, aux dires de certains qui voyaient ça de l'extérieur, j'étais foutu.

Quand j'ai eu mon fils, le grand frère d'un ami et voisin d'enfance m'a avoué, les larmes dans les yeux, qu'il me croyait perdu, voué à une mort prématurée (il faut que j'explique que ma génération a subi une hécatombe dans les années 80/90 quand aux morts par overdose, hépatite, sida)
Voilà le regard que l'on portait sur moi : un condamné à plus ou moins long terme. Il faut dire que j'y mettais du mien :!:

Paradoxalement, c'est mon épreuve de départ (l'abandon) qui m'a fixé mon objectif premier, à savoir : jamais je ne ferais subir tout ça à mon enfant. Dès tout jeune j'ai eu cette envie de gâter mon enfant, donc déjà l'envie d'avoir un enfant pour pouvoir, égoïstement, le choyer, l'aimer, le respecter (donc ne pas le circoncire) et faire son bonheur (le mien?).
C'est en grande partie pour et grace à cet objectif que j'ai tenu bon.

Est-ce que j'ai réussi ? Je le pense et l'équilibre et la joie de vivre de mon fils sonnent en moi comme un cri de victoire qui me rempli chaque jour de l'énergie nécessaire pour avancer et même un peu plus ... pour donner aux autres ;)

Des fois je me demande, sans toutes ces épreuves, quelle personne je serai aujourd'hui.

Je ne vais pas vous mentir, je me serais bien passé de toutes ces épreuves mais elles m'ont façonné et ont guidé mes actes à venir.

Mais on s'éloigne un peu du sujet là :huh:
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...

Messages: 1 186

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

23

15. 01. 2016, 19:29

Mais c'est intéressant.

D'ailleurs, est-ce que par hasard, :D ton changement d'attitude (ou la décision de changer) serait dû à un concours de circonstances improbables :?:
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

Messages: 812

Date d’inscription: 13.09.2014

Localisation: Près de Paris (93)

Travail: Testeur de prépuce restauré et président de l'association de protection de l'émeu car on en a besoin pour son huile(APECBH)

  • Envoyer un message privé

24

16. 01. 2016, 13:59

La chance n'existe pas ;)
La chance n'est juste qu'une perception opportune et optimiste à mon avis, mais comme le disait Mulder: "I want to bieleve" :D

C'est une victoire, alors bravo pour ta victoire, accepte le compliment, qui est sincère.

Tu as fais un ré-équilibrage dans ta vie, ce que tu as vécu avant ta "nouvelle vie" te permet de l'apprécier à sa juste valeur.
L'expérience fait de nous ce que nous sommes vraiment.

Navré pour Valentin, car nous avons un peu débordé sur son post, mais lui qui voulait connaitre les dangers de la restauration, il aura eu un éventail de réponses qui montre que ce n'est pas la restauration qu'il faut craindre, mais bien la façon dont ont l’appréhende, un peu comme la vie...

Lance-toi Valentin, et si tu as besoin nous sommes là ;)

Nicoco
Signature de ”NICOCO“ "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D

"Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

Messages: 111

Date d’inscription: 11.01.2014

Localisation: Bruxelles

Travail: laboratoire

  • Envoyer un message privé

25

16. 01. 2016, 19:31

Salut Nicoco.

Concernant la ré éducation sensorielle, tu n'as pas un écrit quelque part à se mettre sous la dent?

Donner tes impressions, ce qui fonctionne bien, ce qui ne fonctionne pas. ou tu en es avec ta progression...

nicoco, Hors sujet : tu ne pourrais pas changer d'image, j'ai toujours l'impression que tu as mal à l’œil, une infection, qu'il y a quelque chose qui ne va pas, (ophtalmo, je n'aurais pas pu faire ce job)
Quand ma fille à mis la première fois une lentille de contact , j'ai du me retourner, je me sentais mal.
Tu serais plus cool dans un hamac avec dans la main un super apéro avec ombrelle, palmier et paille

Messages: 1 186

Date d’inscription: 18.01.2014

Localisation: Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

  • Envoyer un message privé

26

17. 01. 2016, 17:53

:D :D :D :D

Tu es trop sensible FW.
Signature de ”bech“ Parce qu'en france aussi, certains sont circoncis sans l'avoir choisi
http://nouvellepeau.free.fr/
le premier site web en français dédié à la restauration du prépuce.

Messages: 232

Date d’inscription: 23.01.2014

Localisation: Valbonne

Travail: Informaticien

  • Envoyer un message privé

27

20. 01. 2016, 16:21

La chance n'existe pas ;)
La chance n'est juste qu'une perception opportune et optimiste à mon avis ...


Je ne sais pas si elle existe, ça ferait un bon sujet de philo, toujours est-il que, origine italienne faisant (enfin je crois), dans la vie, j'ai le cul bordé de nouilles ! :D :D

Il m'arrive toute sortes de mésaventures mais au final tout se termine bien. Ca à l'air de rien à dire, mais je te jures que des fois c'est rocambolesque :D
Même à le raconter on me crois pas ... tu le crois ça !!! (dixit Dany Aiello dans Hudson hawk)

@FW : alors ce fond de l'oeil docteur ? 8| Rien de grave ? :D
Signature de ”Diabolo“ Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!

"No pain, no gain !"

Argh, plus d'encre dans le clavier...